Il est arrêté à la somme de 235.996.717.777 FCFA contre 216.580.694.455 FCFA soit une augmentation de 19.416.023.322 FCFA en valeur absolue et 8,96% en valeur relative.
Abdoulaye Diouf Sarr défendant le budget est revenu sur plusieurs points :

Omicron :
"Toutes nos équipes sont prêtes, convaincues qu'on peut faire face à d'autres vagues et le combat sera mené et gagné mais aujourd'hui, l'élément de préparation le plus important est d'aller se faire vacciner. Tous les vaccins sont là sauf moderna, et c'est le moment d'y aller à fond."

Équipement :
"En 2021, nous avons acheté 8 scanners, deux IRM, parce que avant il était difficile de le faire au Sénégal (à Dalal Jamm et Fann), 12 tables radio, 17 appareils d’échographie, 21 appareils de mammographie (chaque région en a bénéficié) et aujourd'hui, avec l’acquisition des centrales d’oxygène aussi, nous sommes en route pour l’autonomisation en oxygène... un montant de 5 milliards a été injecté dans les laboratoires, sans compter l’acquisition de 20 générateurs de dialyse individuelle pour la prise en charge de la Covid."

Ambulances:
"Nous avons fait un investissement très important pour doter le pays d’ambulances médicalisées pour l’évacuation des malades et à ce titre, nous sommes passée de 166 ambulances en 2012 à 462 ambulances qui ont été distribuées comme suit : 20 à Kaffrine, 43 à Diourbel, 28 à Fatick, 38 à Kaolack, 15 à Kédougou, 25 à Kolda, 43 à Louga, 38 à Matam, 43 à Saint-Louis, 25 à Sédhiou, 33 à Tambacounda, 23 à Thiès, 25 à Ziguinchor, 63 à Dakar dont 40 au Samu national). Concernant le Samu national, il continue de faire son maillage au niveau du territoire national.
Il est à ce titre présent à Dakar, à Saint-Louis, à Diourbel et est en train d’être installé dans le sud pour polariser Sédhiou, Kolda et Ziguinchor."

Recrutement:
"Nous avons recruté 1500 agents dont 500 médecins 2021 dans la fonction publique.
En plus de ces 1500, nous avant recruté 905 agents dans le cadre d’un programme qui concerne les 6 régions de Kaffrine, Tambacounda, Kédougou, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor. Donc 1500 plus 905 ça me paraît important pour un recrutement en une année dans le secteur de la santé."