Vers la mise en place des conseils régionaux de l’Ordre des médecins

APS : L’Ordre national des médecins du Sénégal envisage de mettre en place des conseils régionaux pour veiller au respect des conditions d’exercice de la profession, a annoncé samedi à Dakar, son vice-président, Docteur Joseph Mendy.

"Le changement majeur, c’est qu’il y aura des ordres régionaux ou départementaux et nous allons mettre en place un Conseil régional de l’ordre national des médecins dans toutes les régions, a-t-il dit.

Campagne de distribution des MILDA : démarrage du recensement des ménages dans 9 régions

APS : Le recensement des ménages dans le cadre de la campagne nationale de distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA) a démarré ce vendredi et se poursuivra jusqu’au 30 avril, indique un communiqué du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP).

L’AJS s’engage pour l’effectivité des dispositions de la loi anti-tabac

APS : L’Association des juristes sénégalaises (AJS) a décidé de s’engager dans la lutte contre le tabac par des actions d’information et de sensibilisation pour l’effectivité des dispositions de la loi anti-tabac votée en mars 2014 par l’Assemblée nationale, a appris l’APS de la présidente de sa commission des droits de l’enfant.

APS : Son Excellence, Monsieur le Président de la République Macky Sall annonce la construction d’un centre de simulation chirurgicale

APS : Un centre de simulation chirurgicale sera érigé à Dakar dans un site laissé à l’appréciation du Collège Ouest africain des chirurgiens (WACS en anglais), a annoncé le Chef de l’Etat, Macky Sall, à la clôture jeudi de la Conférence annuelle de l’organisation.

Vaccination : l'UNICEF salue les efforts "innovants" du Sénégal

APS - La représentante résidente du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), Laylee Moshiri, salue les efforts du gouvernement sénégalais qui, dans le cadre de la vaccination, a trouvé "des moyens plus innovants" pour atteindre les populations.

 

"La manière de faire la vaccination a beaucoup évolué de nos jours car elle permet de couvrir beaucoup plus d’enfants à vacciner, mais aussi permet d’intégrer d’autres interventions", a-t-elle souligné, dans un entretien accordé à l’APS.

Pages