Programme National Qualité

Responsable :   Docteur Ndella KONATE


Le Ministère de la Santé et de l’Action sociale a mis en œuvre plusieurs activités dans le but d’améliorer la qualité des soins et des services de santé : développement des paquets minimum et complémentaire d’activités, création des normes pour les différents programmes, renforcement des plateaux techniques et formation des prestataires. Le Ministère de Santé et de la prévention médicale entend par qualité des soins et des services de santé ce qui suit : « L’exécution correcte d’interventions conformes à des normes et des procédures préétablies, dans le but de satisfaire les clients du système de santé du Sénégal et de maximiser les résultats sans générer des risques pour la santé ou des coûts inutiles ».

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

La mise en place de la DEMARCHE QUALITE dans les services de santé est dictée par : 
 

La volonté politique du MSPM qui s’est lancé dans un processus d’amélioration de la qualité des soins et services à travers des expériences ponctuelles au niveau de certains maillons essentiels du système de santé comme les hôpitaux, les centres de santé et les laboratoires. La vision du gouvernement du Sénégal à l’horizon 2015 est alors d’assurer le bien-être de la population par l’augmentation de la production et la réduction de la pauvreté dans le contexte de la bonne gouvernance et de promotion de l’état de santé de la population. Cette mission sera réalisée en veillant à la production des services préventifs, curatifs, promotionnels et de réhabilitation de qualité.

La recommandation du PNDS II dont les axes stratégiques prioritaires en matière de santé sont définis dans le Plan National de Développement Sanitaire (PNDS 1998-2007) avec comme objectifs l’amélioration de l’état de santé de la population en général tout en accordant une priorité à la réduction de la mortalité maternelle, de la mortalité infantile et à la maîtrise de la fécondité.

 La recommandation RAC 2003 pour l’accès des soins de qualité aux populations

 La recommandation de l’OMS dont la quarante-cinquième session du Comité Régional pour l’Afrique tenue en septembre 1995 a adopté une résolution sur les stratégies pour améliorer la qualité des soins et services dans les systèmes de santé de la Région Africaine de l’OMS (AFRO/RC45/R3). Cette résolution invite instamment les pays membres  mettre en place des programmes nationaux d’assurance de qualité des soins et services de santé.

 L’avènement du document de stratégies de réduction de la pauvreté (DSRP) a permis au ministère de la santé et de la prévention médicale de recadrer les programmes de santé au bénéfice des cibles vulnérables par des stratégies novatrices. Pour capitaliser et mieux coordonner toutes les expériences de démarche qualité existant au Sénégal, le Ministère de la Santé et de la Prévention Médicale compte définir la Politique Qualité des soins et services de santé et élaboré un Programme Qualité intégré dans le système de santé au Sénégal.

Le but du Programme Qualité est de faciliter la création d’un environnement dans lequel les acteurs de système de santé savent ce qui doit se faire pour fournir les soins de qualité, qu’ils ont les compétences pour le faire, et qu’ils sont engagés  le réaliser continuellement au cours du temps et avec les ressources disponibles.

Le Programme Qualité n’est pas un programme vertical, mais un ensemble d’activités transversales dans lesquelles sont impliqués tous les programmes de santé et tous les niveaux du système de santé, y compris la communauté. L’assurance de qualité fait partie des devoirs de tout le monde ; aussi bien du niveau central qu’au niveau régional et district, dans les formations sanitaires, dans la communauté et les corps associés (ordre de médecins, pharmaciens, chirurgiens, dentistes, syndicats du secteur de la santé, etc.)

 

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal