Actualités - L'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (Alma en anglais) remettra, aujourd’hui, à Addis-Abeba, en Ethiopie, le prix d’excellence 2016 au Sénégal. Selon cette organisation, ce sont les progrès réalisés par notre pays entre 2011 et 2015 qui lui ont valu cette récompense.

Lutte contre le paludisme : Le Sénégal reçoit le prix d’excellence de l’Alma

Le Sénégal a réalisé des progrès dans la lutte contre le paludisme entre 2011 et 2015. C’est dans ce cadre que l'Alliance des dirigeants africains contre le paludisme (Alma en anglais) remettra, aujourd’hui, à Addis-Abeba, le prix d’excellence 2016 au Sénégal. Il s’agit, en effet, de récompenser les progrès réalisés par ce pays entre 2011 et 2015 dans le cadre du contrôle du paludisme. Selon un communiqué, le Sénégal est l’un des 13 pays africains reconnus pour leurs progrès dans la lutte contre ce fléau. « Une forte baisse des cas de paludisme et des décès au Sénégal a été constatée.

Et, selon l'Organisation mondiale de la santé, le pays devrait réduire le nombre de cas de paludisme de 50 à 75% pour la période comprise entre 2000 et 2015 », lit-on dans le document. «Les investissements du gouvernement dans le Vih, la tuberculose et le paludisme entre 2014 et 2018 ont progressé de plus de 70%. Le Sénégal a pour objectif de réduire son taux de mortalité dû au paludisme de manière à pouvoir entrer dans la phase de pré-éradication d'ici 2018 », précise Alma.

Les prix d'excellence 2016 de l'Alma seront décernés aux pays suivants : le Botswana, le Cap-Vert, l'Érythrée, la Namibie, le Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, l'Afrique du Sud et le Swaziland, pour avoir atteint les Objectifs du millénaire pour le développement (Omd) en matière de lutte contre le paludisme ; le Liberia, le Rwanda et le Sénégal pour leur performance en matière de contrôle du paludisme entre 2011 et 2015 ; les Comores, la Guinée et le Mali pour la meilleure progression en matière de contrôle du paludisme entre 2011 et 2015. « L'engagement continu du Sénégal dans le contrôle du paludisme a permis au pays d'afficher d'excellentes performances au cours des cinq dernières années », a précisé Joy Phumaphi, secrétaire exécutif d'Alma.

Des progrès historiques en Afrique
Selon lui, en investissant du temps, de l'énergie et de l'argent dans la lutte contre cette maladie mortelle, le Sénégal peut atteindre son objectif qui est d'entrer dans la phase de pré-éradication d'ici 2018, comme le reste du continent. Ces 15 dernières années, l'Afrique a connu des progrès historiques dans sa lutte contre le paludisme. Depuis 2000, le taux de mortalité dû au paludisme en Afrique a chuté de 66% sur le continent pour l'ensemble des catégories d'âge et de 71% pour les enfants de moins de 5 ans.

Le nombre de décès annuels dû au paludisme en Afrique est passé d'environ 764.000 en 2000 à 395.000 en 2015. Environ 663 millions de cas de paludisme ont été évités en Afrique subsaharienne au cours des 14 années écoulées. Mais, il reste encore beaucoup à faire. Fondée en 2009, Alma est une coalition sans précédente de 49 chefs d'État et de gouvernement africains coopérant, par-delà les frontières, pour éliminer le paludisme en Afrique d'ici 2030.

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal