Actualités - Une enquête CAP a été réalisée dans les régions de Kédougou, Kolda, Ziguinchor, Tambacounda et Sédhiou entre août et septembre 2015. A l’issue de cette enquête, le consortium (Save the Children, CRS et RADI) a organisé un atelier de partage des résultats avec toutes les parties prenantes le lundi 14 décembre 2015 à Dakar.

Atelier de partage des résultats de l’enquête CAP sur la maladie à virus EBOLA dans les régions de Kédougou, Kolda, Ziguinchor, Tambacounda et Sédhiou

En effet, le 23 Mars 2014, l’OMS déclarait une épidémie de maladie à virus Ebola (MVE) en Guinée. Depuis lors l’épidémie s’est propagée dans plusieurs pays de l’Afrique avec un nombre plus important de cas confirmés et de décès en Sierra Leone, au Libéria et en Guinée.

Cependant, la faiblesse des systèmes de santé, le nombre insuffisant de ressources humaines qualifiées, la porosité des frontières, la faible connaissance des bonnes mesures d’hygiène et la  maladie à virus Ebola,  sont des facteurs qui entretiennent le risqué lié à la percée de la maladie. Malgré les avancées importantes depuis le début de l’épidémie, son contrôle reste un défi important pour les gouvernements et les membres de la communauté internationale qui se sont engagés dans la lutte contre  cette épidémie.

Dans l’optique d’appuyer l’état du Sénégal à répondre efficacement à la maladie à virus Ebola (MVE), le consortium constitué des organisations non gouvernementales Save the Children, CRS et RADI s’est mobilisé pour lutter contre l’épidémie et promouvoir les mesures d’hygiène à travers le programme START. L’objectif général de ce programme est de renforcer la préparation à la réponse à la maladie à virus Ebola à travers des activités de  prévention et la mobilisation sociale.

 

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal