Actualités - Kolda : Le district sanitaire en guerre contre la rougeole et la rubéole

Le Soleil : Le district sanitaire de Kolda organise, du 20 au 26 novembre, une campagne de vaccination contre la rougeole et la rubéole.

Malgré les progrès réalisés dans la lutte contre la rougeole et la rubéole, le Sénégal n’est pas encore à l’abri d’une résurgence de ces maladies. L’Etat, à travers le ministère de la Santé, a décidé d’organiser une campagne de vaccination des enfants de 9 à 59 mois pour prévenir l’apparition d’éventuels cas. Le district sanitaire de Kolda a, en prélude à cette campagne, organisé, le 11 novembre 2017, un atelier d’information et de partage à l’intention des chefs religieux, délégués de quartier, associations communautaires de base, « Badiénou Gokh » (marraines de quartiers) et journalistes.

Même si la rougeole « est en phase d’être éradiquée, pour plus d’assurance, il est important d’organiser une grande campagne de vaccination qui se déroulera du 20 au 26 novembre prochains. Toutes les personnes ressources de la communauté ont été conviées pour partager par rapport à la communication. Avant le démarrage de la campagne, nous allons faire une sensibilisation au sein de la communauté pour que les populations puissent savoir que cette campagne sera organisée durant cette période », a déclaré le médecin-chef du district sanitaire de Kolda.

Il a invité les participants à s’impliquer dans la sensibilisation des populations pour leur permettre de prendre conscience de l’importance de cette vaccination pour les enfants de cette tranche d’âge. A en croire le Dr Lamine Senghor, la rougeole constitue une maladie redoutable qu’il faut combattre à tout pris pour protéger les enfants. Elle se manifeste, selon lui, par un corps chaud, un nez qui coule, des yeux rouges, une toux et l’apparition de petits boutons sur le corps de l’enfant. Elle peut entraîner la cécité, la surdité, des désordres cérébraux et même la mort.

Contrairement aux autres campagnes de vaccination, les autorités sanitaires ont choisi, cette fois, un autre format pour atteindre leurs cibles. Au lieu de se déplacer d’une maison à l’autre, les vaccinateurs seront installés sur un lieu fixe où les populations ont généralement l’habitude de se rassembler. Avant le démarrage de la campagne, des agents relais seront déployés sur le terrain pour faire le porte-à-porte afin d’expliquer aux parents l’importance de cette vaccination en leur indiquant notamment les lieux choisis dans leur quartier et/ou village pour abriter ces opérations.

 

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal