Actualités - Lutte contre la cataracte : Des consultations et traitements gratuits aux populations de Mbacké

Le Soleil : Le district sanitaire de Mbacké a accueilli, en début de semaine, des spécialistes en ophtalmologie de la Ligue islamique mondiale par le biais de l’organisation Albachar International. Le médecin-chef du district sanitaire de Mback

Le district sanitaire de Mbacké ne dispose pas d’une unité d’ophtalmologie. Les populations qui en ont la possibilité sont ainsi obligées de se rendre dans les structures hospitalières de Touba et de Diourbel pour se faire soigner. C’est pourquoi le médecin-chef du district sanitaire de Mbacké, Dr Adama Haïdara Mbacké, s’est réjouie de l’arrivée de spécialistes en ophtalmologie pour prendre en charge les malades. « Nous nous réjouissons de cette arrivée de spécialistes qui ont assuré 2 jours de consultations et 3 jours de traitement. C’est une aubaine », reconnaît Mme Mbacké qui fait savoir que les cas de cataracte sont importants. Le Dr Alioune Badara Mbaye, natif de Mbacké et représentant de la fondation Abashar International au Sénégal, a indiqué que Mbacké a été choisie parce que c’est une ville importante. En plus, « il y a beaucoup de démunis qui n’ont pas les moyens de se payer des interventions. Il leur est difficile de se payer des consultations, des interventions chirurgicales à raison de 300.000 à 600.000 FCfa. En sus, il y a des dons de lunettes médicales s’il y a lieu », explique M. Mbaye. Présent au lancement des activités, le préfet de Mbacké, Mamadou L. Mané, a salué le processus de traitement et de suivi des malades souffrant de la cataracte, parce que toutes les étapes se font gratuitement au profit des populations. A ce titre, il a remercié les partenaires de la Ligue islamique mondiale et de l’organisation Al Bâchar international à l’origine de cette activité de soins ophtalmologiques.

La bénéficiaire Ndèye Fatou Diop, âgée de 55 ans, a déclaré que sa vision était floue. « Mais j’ignorais que j’avais une cataracte. Qu’Allah rétribue nos bienfaiteurs », s’est-elle réjouie.
Pour le Dr Alioune Badara Mbaye, l’organisation qu’il représente n’est pas à sa première activité au Sénégal où elle est présente depuis 1993. « Nous avons déjà été à deux reprises à l’hôpital Ouakam, à Kaolack, plusieurs fois à Ziguinchor, à Dakar, Keur Massar », a-t-il fait savoir, rappelant qu’Abashar international est une organisation spécialisé en ophtalmologie qui œuvre dans 42 pays. En Afrique, elle est présente au Soudan, au Niger et au Nigeria.

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal