Actualités - Santé de la reproduction à Richard -Toll : Ouverture de l’espace pour adolescents et jeunes

Le Soleil : Pour pallier le manque d’informations dans le domaine de la santé de la reproduction, surtout chez les jeunes, un espace dédié à cette cible a été ouvert à Richard-Toll.

Du 25 au 30 septembre dernier, diverses activités ayant trait à la Santé de la reproduction des adolescents et des jeunes se sont tenues à Richard-Toll. Le point d’orgue de ces manifestations a été l’ouverture de l’espace jeune de la localité pour permettre aux adolescents et aux jeunes de sensibiliser leurs pairs sur des questions de santé les concernant. L’initiative est de Marie stopes international (Msi), avec le soutien de l’Usaid.

La mise en place de ce centre vise à combler le manque d’informations sur la santé de la reproduction, surtout chez les jeunes. De plus, cette partie du Walo a une forte prévalence de Vih avec un taux de 1,2%. Un chiffre alarmant comparé à la moyenne régionale qui est de 0,7 %, selon l’Enquête démographique et de santé de 2005. Ces données, rappelle Michelle Niang, directrice des programmes de Msi, expliquent une forte demande en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes. Pour elle, « les personnes qui vont visiter ce lieu seront dans un environnement convivial, démédicalisé et confidentiel afin d’assurer un bon service ».

Ce 2ème centre dédié aux jeunes dans la région de Saint-Louis va offrir, selon Mme Niang, des services dans le domaine du dépistage volontaire du Vih Sida, la prévention et le traitement des Infections sexuellement transmissibles, les consultations gynécologiques, des méthodes contraceptives, le dépistage du cancer du col de l’utérus…
Al Hassan Welé, coordonnateur du bureau de l’Usaid à Saint-Louis, a rappelé le financement de ce centre consenti par sa structure, dans le cadre du programme santé 2016-2021. Il a également évoqué le projet Neema dans le cadre duquel ce centre a été érigé.

Le Dr Coumba Ndoffène Diouf, médecin-chef du district sanitaire de Richard-Toll, a soutenu que « cette structure sera insérée dans le dispositif sanitaire et les chiffres produits pourront être intégrés dans les statistiques du district ».

Pour assurer la qualité de service, l’absence de jugement et de stigmatisation, le respect de la confidentialité et de l’intimité des clients, ainsi que la mise à disposition d’une information de qualité, des formations et supervisions continues de responsables locaux seront mis en œuvre et suivies par l’équipe du projet.

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal