Actualités - Kaolack : Plaidoyer pour l’érection de l’hôpital régional en EPS de niveau III

APS : Le médecin-chef de la région médicale de Kaolack, docteur Doudou Sène, a plaidé mardi, pour l’érection de l’hôpital régional El Hadji Ibrahima Niass en établissement public de santé (EPS) de niveau trois dans les cinq prochaines a

"On peut espérer que dans les cinq prochaines années, la région de Kaolack puisse bénéficier d’un Etablissement public de santé (EPS) de niveau III pour répondre aux nombreuses tâches de prise en charge des patients", a dit docteur. Sène. 

 

Le médecin-chef de la région médicale de Kaolack s’exprimait lors d’un Comité régional de développement (CRD) axé sur la revue annuelle conjointe en santé 2016.

La rencontre a été présidée par le gouverneur de la région de Kaolack, Al Hassan Sall, en présence de plusieurs acteurs régionaux de la santé. 

"L’autre préoccupation dans la région, a-t-il poursuivi, est d’arriver à la création d’un deuxième centre de santé dans le département de Nioro où nous avons une concentration de 115.000 âmes et plus de 15 postes de santé." 
"Le département de Nioro qui a une très forte concentration en poste de santé et en population doit être découpé en deux districts sanitaires. En plus du district de Nioro, [il faudra] mettre en place le district de Wack- Ngouna", a-t-il plaidé. 

Il a également souligné que le département de Kaolack doit disposer d’un deuxième centre de santé à Gandiaye où ’’on espère que les travaux du centre de santé en cours prennent fin d’ici la fin de l’année’’. 

Concernant le déficit en personnel, docteur Sène souhaite que la région médicale puisse combler ce gap grâce au nouveau recrutement des agents de santé dans la fonction publique pour pouvoir prendre en charge correctement le besoins des populations. 

 

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal