Actualités - Infirmiers et sages-femmes : Fidéliser le personnel en recrutant les agents formés au niveau local

Le Soleil : Le médecin-chef de la région de Tambacounda, Dr Habibou Ndiaye, a salué « la volonté des autorités sanitaires et administratives de faire en sorte que tous les infirmiers et sages-femmes qui sortent du Centre régional de formation

Il s’exprimait à l’occasion des Journées régionales de la santé et de l’action sociale. Selon ce dernier, les laisser à Tambacounda est une manière de « mieux fidéliser le personnel » et « éviter que les agents de santé affectés soient amenés à repartir peu de temps après ». M. Ndiaye a aussi suggéré la formation sur place d’infirmiers-anesthésistes, avec l’appui du médecin-anesthésiste de l’hôpital régional et sous la supervision de la Faculté de Médecine de Dakar et de l’Endss (École nationale de développement sanitaire et social), afin de doter les blocs opératoires de Goudiry et Maka, fermés depuis cinq ans faute d’anesthésistes, du personnel dont ils ont besoin. « Nous pensons qu’il faut dépasser cette question et faire ce que d’autres pays comme le Bénin, le Togo, etc., ont réussi », a-t-il proposé tout en soulignant que dans ces États des infirmiers opèrent et anesthésient.

Concernant le bloc opératoire de Koumpentoum, le médecin-chef de région a indiqué que « le personnel est disponible, il n’attend que l’équipement, prévu d’ici au mois d’avril, pour démarrer ».

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal