Actualités - Santé de la reproduction : Le ministère de l’Education et l’Ong Marie Stopes scellent un partenariat

Le Soleil : Le ministère de l’Education nationale et l’Ong Marie Stopes international Sénégal ont signé, hier, une convention de partenariat dans le cadre du programme d’appui en offre de services en santé de la reproduction aux infirmerie

L’école est un bon espace d’éveil de conscience. C’est pour cette raison que l’Ong Marie Stopes international et le ministère de l’Education nationale ont pris l’engagement de travailler au maintien des filles à l’école par l’offre de services de la santé de la reproduction. Cette collaboration est encadrée par la signature, hier, d’une convention de partenariat dont l’objectif est d’appuyer les infirmeries scolaires et les inspections médicales des écoles à renforcer l’offre et l’accès aux services de santé de la reproduction des adolescents.

L’accès à ces services est une grande contrainte. Surtout que, selon les données disponibles,  près de 1/5 des adolescents (es) de 15 à 19 ans, soit 19%, sont sexuellement actifs. Il y a également «  les mariages et grossesses précoces, avec un taux de 17,1 % d’adolescentes de moins de 20 ans ayant déjà donné naissance à un enfant au moins », renseigne le document remis à la presse.

La signature de ce partenariat intervient dans un contexte où il a été constaté une insuffisance et une inaccessibilité aux services de santé de la reproduction. « Les infirmeries scolaires et les inspections médicales des écoles ne disposent pas souvent de compétences, ni de moyens techniques et matériels adéquats pour une prise en charge des besoins des apprenants », indique le document. Ce programme interviendra dans 8 régions du Sénégal, à savoir Dakar, Thiès, Diourbel, Kaolack, Kaffrine, Tambacounda, Louga et Saint-Louis.

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal