Actualités - Arrondissement de Dakar-Plateau : « Fagarou 3 » vise une prévention efficace du paludisme et des maladies diarrhéiques

Le Soleil : Un Comité local de développement a été tenu à la mairie de Dakar-Plateau sur le plan « Fagarou 3 ». Celui-ci vise la prévention et la protection sanitaire des populations du département de Dakar contre le paludisme, les maladies

Après l’arrondissement des Parcelles Assainies, des Almadies et de Grand-Dakar, l’arrondissement de Dakar-Plateau a bénéficié du plan « Fagarou 3 ». Cette étape de Dakar-Plateau qui débute ce 11 octobre marque la fin des activités du plan d’actions « Fagarou 3 ». Entamé depuis juillet 2017, ce plan est un mécanisme de prévention départementale élaboré par la sous-brigade départementale d’hygiène de Dakar. Il a pour objectif d’assurer la protection sanitaire des populations du département de Dakar contre le paludisme, les maladies diarrhéiques, mais également la fièvre à virus Ebola.

« Ce sont des fléaux sociaux qui ont des implications économique, sanitaire et sociale. Ce sont également des maladies qui portent atteinte à la scolarité des enfants, au Pib et qui peuvent affecter l’économie et même la sécurité sanitaire. Donc leur prévention est une tâche d’intérêt général, une tâche essentielle et importante », a fait savoir l’adjudant chef Major Alla Ngom, chef de la sous-brigade d’hygiène de Dakar lors du Comité local de développement convoqué par le sous-préfet de Dakar-Plateau.

L’ensemble des maires de l’arrondissement, des imams, des délégués de quartier, des « Badiénou gokh » (marraine de quartier), des directeurs d’écoles, des districts sanitaires, entre autres, ont pris part à ce Cld pour discuter des acquis stratégiques relatifs à la planification du plan « Fagarou 3 ».

Il a été aussi question de l’état de l’utilisation des moyens dans la mise en œuvre car, selon l’adjudant chef Major Alla Ngom, c’est un plan qui nécessite beaucoup de moyens. Son coût est de 85.193.750 FCfa. « C’est pour cela qu’il est fondé sur un partenariat public-public avec les maires, l’Etat, les districts sanitaires. C’est la mutualisation des moyens qui permettra d’atteindre les objectifs visés et inscrits dans le plan », ajoute-t-il.

Parmi les activités qui seront menées dans l’arrondissement de Dakar-Plateau, il y aura l’organisation de forums dans l’ensemble des communes avec l’appui des maires, des délégués de quartier, des « Badiénou gokh », des imams et des curés pour discuter des techniques et méthodes de prévention des maladies. « Le simple fait de se laver les mains avec du savon est une action simple, accessible, efficace et permet de réduire 45% des maladies diarrhéiques », a soutenu l’adjudant chef Major Alla Ngom, qui souligne : « Ce sont des messages de prévention de cette nature que les relais communautaires au nombre de 50 vont diffuser à travers l’ensemble des communes de l’arrondissement ».

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal