Actualités - Lutte contre la fistule obstétricale en Afrique de l’Ouest : Les Premières Dames s’engagent à appuyer la création d’infrastructures de traitement

Le Soleil : Un forum a réuni, à Niamey, une dizaine de Premières Dames des pays membres de la Cedeao dont Marème Faye Sall, épouse du président de la République du Sénégal. Les épouses des chefs d’Etat ont pris l’engagement d’appuyer

Les Premières Dames des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) s'engagent à appuyer la mise en place d'infrastructures de traitement  de la Fistule obstétricale. Cette décision a été prise avant-hier à Niamey, au Niger, lors d’un forum co-présidé par Faure   Essozimna Gnassingbé,   président en exercice de la conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement de la Cedeao et le président de la République du Niger, Issoufou Mahamadou.

Plusieurs Premières Dames dont Marième Faye Sall, épouse du chef de l’Etat du Sénégal, Hinda Deby Itno, (Tchad), Buhari Aisha Muhammadu (Nigeria), La Princesse Lalla Salma (Maroc).
Selon le communiqué qui a sanctionné la fin des travaux, les Premières Dames ont promis d’appuyer d’allocation de moyens financiers adéquats pour mener la sensibilisation et accompagner la réinsertion économique et sociale des femmes guéries de fistule obstétricale dans leur communauté de base. Elles ont invité les pays membres de la Cedeao à définir d'ici à 2020 (date butoir vision 2020) des indicateurs harmonisées   sur   la   fistule   obstétricale   dans   les Systèmes nationaux d'informations sanitaires afin d'en évaluer la prévalence et de mieux comprendre son impact ainsi que ses progrès dans la région ouest-africaine.

En ce qui concerne, la prise en charge des enfants, les Premières Dames ont salué l'adoption, par les ministres de la Cedeao, du Cadre stratégique de la Cedeao pour renforcer les Systèmes de Protection pour répondre et prévenir la violence, l'abus et l'exploitation. Le Forum s’est engagé à soutenir la mise en œuvre du Cadre stratégique de la Cedeao pour renforcer les Systèmes de protection de l’enfant en vue de répondre à la violence, à l'abus, à l'exploitation et les prévenir.

Les Premières Dames ont adressé des félicitations à la commission de la Cedeao, les partenaires au développement, spécialement au Groupe régional sur la Protection de l'enfant pour son engagement en faveur de la protection de l'enfant dans la région. Dans la même lancée, elles ont invité la « Cedeao à assurer la mise en place effective d'un observatoire sur la protection de l'enfant pour le suivi et la mise en œuvre des systèmes de renforcement du cadre à partir d'une base de Données électroniques pour obtenir des résultats fiables sur la protection de l'enfant ». Le prochain forum aura lieu en Côte d'Ivoire au mois d'octobre 2017. Il aura pour thème : « Protection des Enfants : quelle contribution des Premières Dames dans la lutte contre les violences, la traite, l'exploitation et le travail des enfants en Afrique de l'Ouest et dans le Sahel ».

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal