Actualités - Le Soleil : La Mutuelle d’épargne et de crédit de Pout a offert au district sanitaire de ladite localité une ambulance médicalisée. Le coût est évalué à 5,5 millions de FCFA.

Santé : Le district sanitaire de Pout doté d’une ambulance médicalisée

Le district sanitaire de Pout vient d’être doté d’une ambulance médicalisée flambant neuve. Le don est de la Mutuelle d’épargne et de crédit (Mec) de la localité. Selon Malick Ndiaye, président du Conseil d’administration de la Mec, une enveloppe de 5,5 millions de FCfa a été dégagée pour l’acquisition de cette ambulance.

Le geste a été salué, samedi dernier, par les nombreux intervenants à la cérémonie de remise des clés de l’ambulance en marge d’une conférence organisée par les membres de la mutuelle et portant sur « Microfinance et développement : cas de la Mutuelle d’épargne et de crédit de Pout ». La rencontre était animée par Ibrahima Lô de l’Unacois/Def.

Le président du Conseil d’administration de la mutuelle a, à l’occasion, exposé les résultats satisfaisants enregistrés de leur structure. Ce qui, à son avis, a permis, « à côté des crédits alloués pour le financement des activités des sociétaires, à la mutuelle d’étendre ses activités, notamment à caractère social et humanitaire et qui ont un impact direct sur la communauté ».
Le district sanitaire de Pout polarise les trois communes de Keur Mousseu, Djender et Pout. « l’ambulance vient ainsi résoudre une nos de principales préoccupations », a d’emblée fait remarquer le maire de la ville, Moustapha Sarr. Il s’est réjoui, tout comme la présidente du Comité de santé, Mme Fatou Sow, de ce geste de haute portée humanitaire qui devrait faciliter les références éventuelles.

M. Sarr a évoqué le manque de ressources des collectivités locales, dont celle de Pout, à qui la compétence santé est transférée, mais dont les fonds alloués ne suffisent pas pour des investissements similaires.

La Mec de Pout, depuis sa mise en place, en 1997, a enregistré de bons résultats. « Au 31 décembre dernier, les résultats de l’exercice 2016 étaient arrêtés à 10,5 millions de FCfa », a fait noter Mme Seynabou Ndiaye, la gérante de la mutuelle. Elle a ajouté que « les fonds propres au 31 mars dernier sont d’environ 80 millions de FCFA ». La mutuelle qui, au début, était ouverte aux commerçants, a été étendue à d’autres segments. Aujourd’hui, elle compte près de 3.000 membres, en majorité des femmes qui s’activent dans la commercialisation de produits locaux : agricoles, horticoles et fruitiers. Le conférencier a salué cette belle initiative d’organisation à travers la mutuelle qui permet d’épargner des ressources pour financer les activités des femmes et des jeunes afin d’amoindrir les souffrances des populations.

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal