Actualités - Près de 50% des cas de paludisme en 2016 se sont manifestés sur l’axe sud-est (spécialiste)

APS : Près de la moitié des cas de paludisme au courant de l’année 2016 se sont manifestés sur l’axe sud-est qui comprend les régions de Kédougou, Tambacounda, Sédhiou, Kolda et Ziguinchor, a confié Jean Pierre Diallo, adjoint au médecin

"La plupart des cas de paludisme se concentrent sur cet axe. C’est presque la moitié des cas annuels de paludisme au Sénégal. Cette situation a été observée au courant de l’année 2016", a expliqué M. Diallo.

Il prenait part lundi à un atelier de revue trimestrielle des données sur le paludisme qui a réuni les médecin-chefs des régions de Kédougou, Tambacounda, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor et plusieurs autres acteurs de la santé.

Selon Jean Pierre Diallo, la concentration du nombre important des cas de paludisme sur cet axe est du aux facteurs climatiques comme le relief et l’hydrographie propres à cette zone.

"Nous suivons tous les trimestres les données qui concernent cet axe. Les cas de paludisme sont certes en train de diminuer mais la maladie est encore présente sur cet axe-là", a relativisé Jean Pierre Diallo.

"Les localités nord du Sénégal sont dans la pré-élimination avec très peu de cas de paludisme. Ici (sud), il y a certes une diminution mais la maladie reste réelle", a poursuivi l’adjoint au médecin-chef de la région de Ziguinchor.

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal