Actualités - Maladies émergentes : Une trentaine de médecins des districts et des hôpitaux formés

Le Soleil : Une trentaine de médecins sénégalais bénéficient d’une session de mise à niveau sur les maladies émergentes comme le paludisme, le Vih/Sida, la tuberculose et la maladie à virus Ebola. D’autres praticiens ont été formés par

Ouvert en février 2015, le cours de renforcement de capacités sur les maladies cibles de l’Objectif du millénaire du développement est à sa dernière étape. En effet, ce 5ème cours, qui a débuté hier, marque la fin d’une formation continue des médecins de l’Afrique de l’Ouest francophone. Au total, 120 médecins du Sénégal et des pays de la sous-région ont été formés.

Le coordonnateur du cours, le Pr Mamadou Mourtalla Kâ, en tirant un bilan positif, a rappelé que l’objectif de cette formation était de faire en sorte que les médecins bénéficiaires acquièrent des connaissances et des techniques. Ces compétences sont nécessaires pour placer le système de santé sur le chemin de la performance. Organisé par le Collège royal des médecins de Londres, en association avec le Collège ouest-africain des médecins et l’Ufr Santé de l’Université de Thiès, ce cours permettra aux nouveaux bénéficiaires de jouer pleinement leur rôle en incarnant le leadership nécessaire, dans ce contexte où les malades sont de plus en plus exigeants. Le Pr Kâ a affirmé que cette nouvelle culture de formation médicale continue cadre parfaitement avec la philosophie du Royal collège of physicians de Londres qui en est le principal initiateur. Il a rappelé que les quatre dernières sessions du cours avaient vu la participation de spécialistes britanniques.

Cette session, a-t-il informé, sera entièrement animée par des enseignants sénégalais. Ainsi, les premiers jours de travaux seront consacrés à quatre pathologies. Il s’agit du Vih/Sida, du paludisme, de la tuberculose et de la maladie à virus Ebola. Le dernier jour est réservé aux aspects pratiques. Une partie sera dirigée par l’Institut Pasteur de Dakar, leader dans la lutte contre les maladies émergentes. L’un des formateurs, le Pr Bernard Diop, spécialiste de maladies infectieuses, a affirmé qu’à la fin du cours, une trentaine de médecins hospitaliers et de districts seront outillés. « L’apparition des maladies émergentes et ré-émergentes comme la maladie à virus Ebola et Zika doivent mettre en alerte, en permanence, les acteurs de la santé, pour une riposte adéquate », a défendu M. Diop.

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal