Actualités - Le Sénégal, seul pays à avoir inscrit dans son agenda l’approche ‘’Une seule santé’’ (Expert)

APS : Le Sénégal est le seul pays en Afrique de l’Ouest a avoir inscrit l’approche ‘’Une seule santé’’ dans son agenda politique, a relevé mercredi, la chargée de la communication des programmes d’urgences sanitaires région Afriqu

‘’Les autres pays devraient pouvoir s’inspirer du Sénégal, mais aussi, les dirigeants, au niveau national, régional et mondial, doivent pouvoir prendre des engagements politiques, financiers et techniques pour accélérer l’adoption de cette approche’’ a-t-elle souligné.

Elle introduisait une communication sur le thème ‘’Collaboration régionale et internationale sur l’approche +une seule santé+’’.

Le Sénégal abrite depuis mardi une conférence régionale de l’Afrique de l’ouest sur l’approche ‘’Une seule santé’’ pour lutter contre les zoonoses et les menaces de santé publique connexes. La rencontre de 4 jours enregistre la participation de 15 pays membres de la CEDEAO, ainsi que l’Algérie et la Mauritanie.

La chargée de communication à l’OMS a indiqué que les gouvernements et les partenaires doivent renforcer leurs engagements en garantissant que les budgets liés à cette approche soient maximisés dans les secteurs de la santé et de l’agriculture pour avoir un impact intégré.

Selon Mme Ebba Kalondo, une coordination efficace régionale sera un facteur clé de réussite et une garantie que les épidémies de maladies ne se propagent pas au-delà des frontières.

A ce propos, elle a estimé qu’il est vital de comprendre et surveiller les zones où, humains, animaux et éléments environnementaux se rencontrent, pour éviter les flambées épidémiques de maladies.

‘’L’urbanisation et les changements climatiques provoquent des changements nouveaux et imprévus dans les écosystèmes et nous devons les détecter et nous préparer à faire face à leur conséquences’’ a-t-elle prévenu.

La promotion, l’adoption et la mise en œuvre de l’approche "Une seule santé" en Afrique de l’Ouest vise à renforcer l’intégration et la coopération intersectorielle en matière de prévention.

Il s’agit aussi de discuter de la détection et de la riposte aux menaces de maladies infectieuses émergentes, notamment les zoonoses et la résistance aux antimicrobiens (AMR) dans la sous-région d’Afrique de l’Ouest.

Dans le même sillage que les Réunions techniques et ministérielle sur l’approche ’’Une seule santé’’ ouvertes mardi, la conférence est à l’initiative du gouvernement sénégalais et la CEDEAO, de concert avec les bureaux régionaux de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique.

La FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, ainsi que l’Organisation internationale de la santé animale (OIE) et l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) sont également parties prenantes à cette rencontre.

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal