Thème : Articles de Presse Ecrite


Le Soleil : Société africaine Francophone d’hématologie : L’autosuffisance en sang et la sécurité transfusionnelle au menu du 8ème congrès

Plus de 400 experts prennent part à partir d’aujourd’hui au huitiéme congrès de la Société africaine francophone d’hématologie (Safhema) et au 1er congrès de la Société sénégalaise d’hématologie et de transfusion sanguine. Les travaux vont durer trois jours.
Dakar abrite à partir d’aujourd’hui le huitième congrès de la Société africaine francophone d’hématologie (Safhema) et le premier congrès de la Société sénégalaise d’hématologie et de transfusion sanguine. Ce congrès, qui se déroulera jusqu’au samedi, est organisé en partenariat avec le Réseau international de traitement et de recherche sur les cancers et le Réseau africain de transfusion sanguine.
En prélude à cette rencontre, le Pr Saliou Diop, président du comité d’organisation, a rencontré la presse. Selon M. Diop, c’est la première fois que le Sénégal abrite ce congrès qui abordera une spécialité nouvelle : l’hématologie (maladie du sang). Le thème retenu est « Défis de la prise en charge des hémopathies en Afrique » avec des sous thèmes sur l’autosuffisance en sang et la sécurité transfusionnelle, les thromboses, les lymphomes et la place des examens spécialisés dans le diagnostic des hémopathies.

Ce congrès international, précise-t-il, réunira plus de 400 experts et sera l’occasion de partager les expériences dans le diagnostic et la prise en charge des maladies du sang et de discuter de la problématique de la transfusion sanguine en Afrique. Interpellé sur le don de sang au Sénégal, le Pr Saliou Diop qui est le directeur du Centre national de transfusion sanguine (Cnts) a expliqué qu’il y a des pesanteurs culturelles qui font que certains hésitent à donner de leur sang. La pauvreté, poursuit-il, est également un facteur bloquant. Il ajoute que le Cnts a un problème de moyens pour emmener les populations à donner du sang. Il estime que le don de sang doit être un engagement communautaire. Les professeurs Lamine Diakhaté (ancien chef du service hématologie de la Faculté de Médecine, de Pharmacie et d’Odontostomatologie (Fmpo) de l’Ucad et ancien directeur du Centre national de transfusion sanguine) et Doudou Thiam (ancien chef de service du laboratoire d’hématologie de l’hôpital Le Dantec et ancien doyen de la Fmpo de l’Ucad) présideront de ces journées.

 



 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal