Thème : Articles de Presse Ecrite


Revue de Presse quotidienne duMardi 26 Janvier 2016

REVUE DE PRESSE : SANTE ET ACTION SOCIALE

Mardi 26 janvier 2016

La cellule de communication du ministère a le plaisir de vous faire la revue de presse quotidienne. Les temps forts de l’actualité en Santé et Action sociale au Sénégal, en Afrique et dans le monde.

le soleil

Page 4 : Planification familiale 

120 millions de dollars de la Fondation Gates pour accélérer les progrès

(Bali) – Les ressources financières destinées à la production de la planification familiale ont connu une réduction ces dernières années. Mais, la Fondation Bill et Melinda Gates va poursuivre ses investissements dans ce domaine. C’est ainsi qu’elle promet 120 millions de dollars supplémentaires pour que les femmes et les filles aient plus l’accès à l’information et aux services de contraception, que les jeunes soient d’avantage sensibilisés, afin d’accélérer les progrès.

> Suite du développement en page 4.

Page 4 : Joko Widodo, Président de la république d’Indonésie

« Nous travaillons pour revitaliser les programmes de planification familiale »

Alors que les programmes de planification familiale peinent à décoller dans beaucoup de pays musulmans, surtout en Afrique, l’Indonésie, le plus grand pays musulman au monde, affiche un taux de prévalence contraceptive satisfaisant. Et le président de cette archipel s’engage à faire plus en revitalisant les programmes et à promouvoir les méthodes de planification familiale de longue durée.

> Suite du développement en page 4.

le quotidien

Page 2 : Conséquences des maladies liées aux aliments dans le monde

400.000 morts par an dans le monde

Souvent banalisées, les maladies liées aux aliments provoquent chaque année, à travers le monde, la mort de près de 400.000 personnes dont 125.000 enfants de moins de 5 ans. Pour assurer la prise en charge précoce, les pays de l’Uemoa sont réunis à Dakar pour réfléchir aux moyens de renforcer les systèmes d’alerte rapide dans leurs pays respectifs.

> Suite du développement  page 2.

sud quotidien

a la une : grève dans les collectivités locales, des acteurs de l’école de la santé sur le pied de guerre…

macky sall, à l’épreuve des syndicats

Page 4 : Conséquences des maladies d’origine alimentaire

420.000 décès enregistrés chaque année dans le monde

Près de 420.000 personnes dans le monde meurent chaque année des suites d’une maladie d’origine alimentaire. L’information a été donnée par le Dr Jean Kamanzi du programme de la Fao pour la sécurité sanitaire des aliments. Il s’exprimait hier, lundi 25 janvier, en marge d’un séminaire régional portant sur le thème : ‘Amélioration de la capacité de surveillance et d’alerte rapide de sécurité sanitaire des aliments ».

> Suite du développement en page 4.

Page 6 : Grève dans les collectivités locales, des acteurs de l’école et de la santé sur le pied de geurre…

Macky Sall, à l’épreuve des syndicats

L’année 2016 risque de n’être pas de tout repos pour le régime en place, surtout du côté du front social où les acteurs affûtent de plus en plus leurs armes contre le gouvernement accusé par tous de non respect des accords contractés en 2015. Loin du « délai de grâce » accordé au régime Macky Sall, les travailleurs des collectivités locales tout comme les organisations de l’enseignement, tous ordres confondus, voire le Syndicat unitaire des travailleurs de la Santé et de l’Action sociale (Sutsas) sont sur le pied de guerre.

> Suite du développement en page 6.

Page 7 : Mballo Dia Thiam

« L’Etat traîne sur les accords »

Nous avons rappelé récemment, lors de notre rentrée syndicale, au gouvernement l’impérieuse nécessité de régler les questions de l’heure. Il s’agit de la question des indemnités liées aux travaux d’heures supplémentaires, le complément de plus d’un milliard FCfa, la motivation nationale. Les autres questions tournent autour du système de rémunération des agents de la fonction publique. L’Etat est entrain de trainer quelques accords. Le Sutsas est sous le couvert de quelques accords. Mais, ce qu’il faut constater de manière générale, c’est que l’Etat traîne sur les accords.

le populaire

Page 7 : Congrès de la Ligue islamique des Oulémas en marge de la ziarra omarienne

Des imams lancent une « fatwa » contre toute loi légalisant l’homosexualité et l’avortement

Se voulant sans équivoque, le Congrès annuel de la Ligue islamique des Oulémas, qui s’est tenu à Dakar, hier, en marge de la Ziarra 2016 de la famille omarienne, a lancé une véritable « fatwa » contre la légalisation de l’homosexualité et de l’avortement au Sénégal.

> Suite du développement en page 7.

REVUE DE PRESSE EN LIGNE : SANTE ET ACTION SOCIALE

SenNews : Progrès dans la planification familiale: Awa Marie Coll Seck magnifie le leadership politique et religieux

Les progrès et les défis de la planification familiale au Sénégal ont été passés en revue hier par le ministre de la Santé et de l’Action sociale. Une occasion pour elle de mettre en exergue le leadership politique et parlementaire, l’engagement des religieux et celui communautaire avec les «Badianou Gokhe» (marraines de quartier).

> Suite du développement : http://cms.sennews.net/share.php?url=http%3A%2F%2Fcms.sennews.net%2Fcontent%2Fprogr%C3%A8s-dans-la-planification-familiale-awa-marie-coll-seck-magnifie-le-leadership-politique&id=61649

Bonne lecture à tous.

REVUE DE PRESSE : SANTE ET ACTION SOCIALE

Mardi 26 janvier 2016

La cellule de communication du ministère a le plaisir de vous faire la revue de presse quotidienne. Les temps forts de l’actualité en Santé et Action sociale au Sénégal, en Afrique et dans le monde.

le soleil

Page 4 : Planification familiale  

120 millions de dollars de la Fondation Gates pour accélérer les progrès

(Bali) – Les ressources financières destinées à la production de la planification familiale ont connu une réduction ces dernières années. Mais, la Fondation Bill et Melinda Gates va poursuivre ses investissements dans ce domaine. C’est ainsi qu’elle promet 120 millions de dollars supplémentaires pour que les femmes et les filles aient plus l’accès à l’information et aux services de contraception, que les jeunes soient d’avantage sensibilisés, afin d’accélérer les progrès.

> Suite du développement en page 4.

Page 4 : Joko Widodo, Président de la république d’Indonésie

« Nous travaillons pour revitaliser les programmes de planification familiale »

Alors que les programmes de planification familiale peinent à décoller dans beaucoup de pays musulmans, surtout en Afrique, l’Indonésie, le plus grand pays musulman au monde, affiche un taux de prévalence contraceptive satisfaisant. Et le président de cette archipel s’engage à faire plus en revitalisant les programmes et à promouvoir les méthodes de planification familiale de longue durée.

> Suite du développement en page 4.

le quotidien

 

Page 2 : Conséquences des maladies liées aux aliments dans le monde

 

400.000 morts par an dans le monde

 

Souvent banalisées, les maladies liées aux aliments provoquent chaque année, à travers le monde, la mort de près de 400.000 personnes dont 125.000 enfants de moins de 5 ans. Pour assurer la prise en charge précoce, les pays de l’Uemoa sont réunis à Dakar pour réfléchir aux moyens de renforcer les systèmes d’alerte rapide dans leurs pays respectifs.

 

> Suite du développement  page 2.

 

sud quotidien

 

a la une : grève dans les collectivités locales, des acteurs de l’école de la santé sur le pied de guerre…

macky sall, à l’épreuve des syndicats

 

Page 4 : Conséquences des maladies d’origine alimentaire

 

420.000 décès enregistrés chaque année dans le monde

 

Près de 420.000 personnes dans le monde meurent chaque année des suites d’une maladie d’origine alimentaire. L’information a été donnée par le Dr Jean Kamanzi du programme de la Fao pour la sécurité sanitaire des aliments. Il s’exprimait hier, lundi 25 janvier, en marge d’un séminaire régional portant sur le thème : ‘Amélioration de la capacité de surveillance et d’alerte rapide de sécurité sanitaire des aliments ».

 

> Suite du développement en page 4.

 

Page 6 : Grève dans les collectivités locales, des acteurs de l’école et de la santé sur le pied de geurre…

 

Macky Sall, à l’épreuve des syndicats

 

L’année 2016 risque de n’être pas de tout repos pour le régime en place, surtout du côté du front social où les acteurs affûtent de plus en plus leurs armes contre le gouvernement accusé par tous de non respect des accords contractés en 2015. Loin du « délai de grâce » accordé au régime Macky Sall, les travailleurs des collectivités locales tout comme les organisations de l’enseignement, tous ordres confondus, voire le Syndicat unitaire des travailleurs de la Santé et de l’Action sociale (Sutsas) sont sur le pied de guerre.

 

> Suite du développement en page 6.

 

Page 7 : Mballo Dia Thiam

 

« L’Etat traîne sur les accords »

 

Nous avons rappelé récemment, lors de notre rentrée syndicale, au gouvernement l’impérieuse nécessité de régler les questions de l’heure. Il s’agit de la question des indemnités liées aux travaux d’heures supplémentaires, le complément de plus d’un milliard FCfa, la motivation nationale. Les autres questions tournent autour du système de rémunération des agents de la fonction publique. L’Etat est entrain de trainer quelques accords. Le Sutsas est sous le couvert de quelques accords. Mais, ce qu’il faut constater de manière générale, c’est que l’Etat traîne sur les accords.

le populaire

Page 7 : Congrès de la Ligue islamique des Oulémas en marge de la ziarra omarienne

Des imams lancent une « fatwa » contre toute loi légalisant l’homosexualité et l’avortement

Se voulant sans équivoque, le Congrès annuel de la Ligue islamique des Oulémas, qui s’est tenu à Dakar, hier, en marge de la Ziarra 2016 de la famille omarienne, a lancé une véritable « fatwa » contre la légalisation de l’homosexualité et de l’avortement au Sénégal.

> Suite du développement en page 7.

REVUE DE PRESSE EN LIGNE : SANTE ET ACTION SOCIALE

 

SenNews : Progrès dans la planification familiale: Awa Marie Coll Seck magnifie le leadership politique et religieux

 

Les progrès et les défis de la planification familiale au Sénégal ont été passés en revue hier par le ministre de la Santé et de l’Action sociale. Une occasion pour elle de mettre en exergue le leadership politique et parlementaire, l’engagement des religieux et celui communautaire avec les «Badianou Gokhe» (marraines de quartier).

> Suite du développement : http://cms.sennews.net/share.php?url=http%3A%2F%2Fcms.sennews.net%2Fcontent%2Fprogr%C3%A8s-dans-la-planification-familiale-awa-marie-coll-seck-magnifie-le-leadership-politique&id=61649

 

Bonne lecture à tous.

 



 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal