Thème : Articles de Presse Ecrite


Revue de presse quotidienne du mercredi 20 janvier 2016

REVUE DE PRESSE : SANTE ET ACTION SOCIALE

Mercredi 20 janvier 2016

 La cellule de communication du ministère a le plaisir de vous faire la revue de presse quotidienne :

 Les temps forts de l’actualité en Santé et Action sociale au Sénégal, en Afrique et dans le monde.

le quotidien

 Page 14 : OPINIONS ET DEBATS

 Avortement médicalisé : Solution ou Abération ?

 Je comprends très bien et j’apprécie, que l’Association des jusristes ait le souci des avortements clandestins, car c’est vrai que les avortements entraînent trop de morts, de maladies et de stérilité. Il faut donc à tout prix faire quelque chose pour ces femmes et ces jeunes filles qui avortent clandestinement. Mais que faut-il faire ?

 > A lire absolument - Suite du développement en page 14.

Le populaire

Page 6 : Situation de l’hépatite virale (VHB)

 Le Sénégal présente un taux de prévalence de 11% au niveau de sa population

 « Le Sénégal représente un exemple d’un pays d’Afrique de l’Ouest qui est fortement endémique pour le Vhb, avec une prévalence approximative de 11% HbsAg ». Telle est la situation de l’hépatite virale au Sénégal, décrite par le professeur Souleymane Mboup.

 > Suite du développement en page 6.

Page 6 : Atelier d’évaluation du secteur de la santé

 Le ministère visite de nouvelles pistes pour renforcer l’axe public-privé

 C’est dans la perspective de mieux orienter les partenaires au développement, notamment la Banque mondiale et la mission de l’Usaid, que le ministère de la Santé et de l’Action sociale  (Msas) a organisé, hier, un atelier portant sur l’évaluation du secteur privé de la santé.

> Suite du développement en page 6.

walf quotidien

Page 7 : Soin de qualité pour tous

Le secteur privé à la rescousse

Le secteur privé nationale de la santé contribue grandement à la promotion de l’accès aux services de soins de qualité pour tous. Non sans, cependant, des contraintes de financements. Contrairement aux préjugés.

> Suite du développement en page 7.

sud quotidien

 Page 8 : L’hépatite en Afrique

 Une maladie de santé publique

 240 millions de personnes ont une infection chronique par le virus de l’hépatite B et 150 millions une infection chronique par le virus de l’hépatite C. Environ 1 million de personnes meurt chaque (-2 ;7% de l’ensemble des décès) des causes liées à l’hépatite virale, le plus souvent de maladies du foie, dont le cancer de l’hépatique. Des statistiques alarmantes qui ont sonné l’alerte pour une prise en charge efficace de ces infections. A cet effet, un somment africain sur la maladie s’est ouvert à Dakar depuis hier, mardi 19 janvier, organisé par Gilead sciences inc et a réuni techniciens et praticiens de la santé.

> Suite du développement en page 8.

Page 8 : Prise en charge de l’hépatite virale

Le Sénégal un exemple

Le Sénégal représente un exemple d’un pays d’Afrique de l’Ouest, qui est fortement endémique pour le VHB, avec une prévalence approximative de 11%, même si cette charge peut varier dans certaines localités pour atteindre une proportion de 20%. C’est l’avis du professeur Souleymane Mboup du centre hospitalier universitaire Le Dantec qui s’exprimait lors du sommet africain sur l’hépatite virale, ouvert à Dakar.

> Suite du développement en page 8.

Page 9 : Nouvelle unité de fabrication de vaccins contre la fièvre jaune

15 milliards pour booster la production de doses

L’Agence française de développement (Afd) et la Fondation institut Pasteur de Dakar (Fipd) ont procédé à la signature d’une convention de financement pour la construction et l’équipement d’une unité de production de vaccins contre la fièvre jaune. D’un coût total de 23 millions d’euros (15 milliards de FCfa) cofinancé par la Banque Islamique de Développement (BID) et l’Etat du Sénégal, ce projet qui sera implanté à Diamniadio, permettra de booster la production de doses, pouvant mener à termes, toutes les actions de vaccinations nécessaires dans les pays endémiques.

>Suite du développement en page 9.

Le soleil

Page 4 : Une étude évalue la contribution du secteur privé

Le ministère de la Santé et de l’Action sociale, en partenariat avec le secteur privé de la santé au Sénégal, la Banque mondiale et l’USAID, a organisé, hier, un atelier de dissémination les résultats de l’évaluation du secteur privé de la santé au Sénégal.

> Suite du développement en page 4.

Page 5 : Grâce à la vaccination des nourrissons

800.000 nouvelles infections chroniques liées aux hépatites évitées

 Les maladies hépatites virales font des millions de morts dans le monde. Mais le Sénégal est sur la bonne voie. Car, grâce à la vaccination des nourrissons, 800.000 nouvelles infections chroniques liées aux hépatites ont pu être évitées.

 > Suite du développement en page 5.

 Page 5 : Traitement des hépatites C

 Une nouvelle génération d’antiviraux disponible

 Le professeur Souleymane Mboup, coprésident du premier du premier Sommet africain sur les hépatites virales, a révélé, hier, à Dakar, que la mise à disposition récente d’une nouvelle génération d’antiviraux d’action directe constitue une révolution dans le cadre du traitement des personnes porteuses du virus de l’hépatite C.

 > Suite du développement en page 5.

 Page 5 : Fabrication de vaccins contre la fièvre jaune, la production va passer de 5 à 15 millions de doses par an

 L’Institut pasteur de Dakar disposera, d’ici à trois ans, d’une nouvelle unité de fabrication de vaccins contre la fièvre jaune. Cette infrastructure d’un coût de 23 millions d’euros, soit 15 milliards de FCfa, va permettre d’augmenter la production qui va passer de 5 millions à 15 millions de doses par an.

 > Suite du développement en page 5.

L’observateur

Page 2 : (Off) Lèpre

 Nombreux sont ceux qui pensent que la maladie de la lèpre a disparu. Que nenni. Chaque année, ce sont 250 nouveaux cas qui sont dépistés. La maladie touche de plus en plus de femmes et les enfants qui constituent  des groupes vulnérables.

 > Suite du développement en page 2.

 l’as

 Page 4 : Ventes de produits impropres à la consommation

 El Hadj Malick Mbaye risque deux ans de prison ferme et un milliard Fcfa de pénalités

 Les joutes oratoires ont été hier matin très intenses entre l’Agent judiciaire de l’Etat (Aje) et les sept avocats qui défendaient quatre prévenus dont l’homme d’affaires El Hadj Malick Mbaye. Une affaire portant sur trois conteneurs de mayonnaise impropre à la consommation est à l’origine de leur arrestation.

 > Suite du développement en page 4.

 Petite Annonce

 Séminaire

 Suivi/Evaluation des programmes VIH/SIDA

 Le Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG), avec l’appui technique du Projet MEASURE Evaluation, organise du 17 au 28 février 2016 au CESAG à Dakar – Sénégal, un séminaire sur « Le Suivi Evaluation des Programmes VIH/SIDA ».

 Public-cible :

Tous les professionnels de Suivi / Evaluation au niveau national et sous-régional participant à la mise en œuvre des programmes VIH/SIDA : 

-       Ministères de la Santé, des Finances et du plan ;

-       Responsables ou gestionnaires des programmes VIH ;

-       Assistants et conseillers ;

-       Organisations non gouvernementales.

 

La date limite des inscriptions est fixée

au vendredi 5 février 2016

Pour toute information, s’adresser à Madame Habiétou SANE

Direction de la Recherche et de la Consultance :

Tél : (221) 33.839.73.60 – Poste 379 / Fax : (221) 33.821.32.15

Email : aby.sane@cesag.sn / aby.sane@cesag.edu.sn

Bonne lecture à tous.



 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal