Thème : Articles de Presse Ecrite


Revue de presse quotidienne du Mardi 05 janvier 2016

APS : Thiemping : des consultations gratuites pour les populations

Quatre médecins américains membres de l’ONG ‘’Lions Club of Denver’’ secondés par un ophtalmologue de l’ONG ‘’Union pour la solidarité et d’entraide’’ (USE) mènent depuis ce lundi, au poste de santé de Thiemping, des consultations gratuites visant les problèmes oculaires et le diabète.
Les populations de cette localité de la vallée du fleuve Sénégal (dandé mayo, en pulaar), située à 15 km de Matam, pourront se faire examiner pendant les quatre jours que va durer le séjour de ces médecins.

L’initiateur de cette opérateur, Samba Sy, un natif du village vivant depuis 26 ans aux Etats-Unis, explique que son geste est guidé par le souci de ‘’venir en aide’’ aux habitants de son village ‘’qui sont souvent victimes" des pathologies oculaires et du diabète.
Il dit avoir apporté des lunettes de soleil, des correcteurs, des médicaments, des tables de consultation et d’accouchement.

Il indique que les problèmes oculaires sont des affections très courantes dans la région de Matam.

‘’On constate que la plus part des populations de la région de Matam souffrent de cette maladie, qui est peut-être occasionnée par le soleil et la poussière. Nous comptons mener une campagne de sensibilisation afin d’inviter les populations du Fouta à se protéger contre le soleil et la poussière en portant des lunettes et des casquettes’’, déclare-t-il.

Ce lundi, de nombreuses personnes venues de la Mauritanie et des villages environnants ont pris tôt d’assaut la cour du poste de santé de Thiemping.

APS : La commune de Fimela dégage 8 millions pour l’achat de médicaments

La commune de Fimela dans le département de Fatick a prévu 8 millions francs Cfa, en 2016, pour l’achat de médicaments, a annoncé samedi son maire Karim Sène.

’’En 2009, quand j’ai été élu à la tête de la commune, j’ai trouvé un budget de 2,5 millions francs cfa pour les fonds de dotation en médicament. Cette année j’ai augmenté le budget jusqu’à 8 millions francs Cfa’’, a-t-il dit.

M. Sène qui s’exprimait au cours de la cérémonie de réception d’une ambulance médicalisée offerte par le ministère de la Santé et l’Action sociale, a souligné que ce fonds de dotation va ’’permettre au poste de santé de souffler’’.

Le Soleil : FATICK : Le poste de santé de Diakhao bientôt érigé en centre de santé

Le maire de Diakhao (région de Fatick) vient de procéder à la pose de la première pierre des travaux d’extension du poste de santé de la localité. Ainsi, une vieille doléance des habitants sera satisfaite.
Les populations de Diakhao veulent un centre de santé à la place d’un poste de santé. Ce vœu va bientôt devenir une réalité. Le député-maire de ladite commune, Papa Birame Touré, a procédé, samedi dernier, à la pose de la première pierre des travaux d’extension de ce poste de santé. C’était en présence des autorités administratives, locales et politiques. Le coût est évalué à 50 millions de FCfa.
A l’occasion de la cérémonie de pose de la première pierre pour l’extension du poste de santé, en vue de son érection en centre de santé, Papa Birame Touré, par ailleurs député à l’Assemblée nationale, a indiqué que le poste de santé, construit depuis 1968, n’a jamais fait l’objet de travaux de réfection ou de transformation majeure. Selon lui, cela a limité le plateau technique de telle sorte que les populations sont obligées de se déplacer vers  Fatick et Diourbel pour se faire soigner. « Nous avons exprimé le vœu que ce poste de santé soit érigé en centre de santé », a-t-il déclaré.
Aussi, l’édile de Diakhao a soutenu que, suite aux discussions avec les autorités sanitaires pour que ce poste soit érigé en centre de santé, il fallait faire un minimum d’aménagement. Pour ce projet, a-t-il indiqué, il s’agit de construire un bâtiment R+1 pour abriter la partie technique au rez-de-chaussée et l’administration à l’étage. Quant à l’ancien bâtiment, il sera transformé pour abriter des salles d’hospitalisation d’une capacité de 10 lits. M. Touré a tenu à remercier l’Etat du Sénégal qui a assuré une partie du financement dans le cadre du Budget consolidé d’investissement (Bci). La seconde phase des travaux sera consacrée à la construction de logements pour les médecins, les sages-femmes et  l’infirmier. « Notre ambition, c’est de rendre ce centre opérationnel pour que les populations ne quittent plus Diakhao pour aller se faire soigner ailleurs », a déclaré le maire, faisant savoir que les travaux vont durer 5 mois.

Papa Birame Touré a également procédé à la pose de la première pierre de l’aménagement de la place publique appelée « Wassila » qui va coûter 43 millions de FCfa. Après la réalisation des deux phases de ce projet d’aménagement, la place « Wassila » commence à devenir très attrayante avec une tribune, des portiques, des boutiques, le revêtement des bancs. Le maire a tenu à remercier le Programme national de développement local (Pndl) pour son appui financier. De même, il a annoncé le projet d’extension du marché de Diakhao pour mieux offrir aux occupants de bonnes conditions et des garanties de sécurité grâce à l’appui financier du Prodel/Giz. « Tous ces projets rentrent dans le cadre du projet de modernisation et d’investissement que nous avons présenté il y a 2 ans lors d’un forum », a rappelé le député-maire de la commune de Diakhao.

 



 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal