Journée Mondiale Du Don De Sang : Appel au sens de la solidarite


Cette journée, pour le Directeur du Centre de Transfusion Sanguine (CNTS), appelle tous à « renforcer la sensibilisation des populations et rappelle la responsabilité qui incombe à tout citoyen pour le don de sang ». Selon le Pr Saliou Diop malgré « la hausse du don de sang de plus de 20% en moyenne par an depuis une dixième d’années soit 80 000 dons, un gap de 60 000 subsiste ». Les autres défis évoqués par le patron du CNTS sont le

renforcement de la capacité de collecte ainsi que l’augmentation des sites fixes à Dakar ». Il s’y ajoute « la mise en place du financement de la transfusion sanguine ainsi que la validation de la loi ». Ces mécanismes ne seront efficaces qu’avec l’adhésion des populations au don de sang, semble dire Dr Pape Amadou Diack, le Directeur Général de la Santé venu représenter le Ministre. « La transfusion sanguine est une des priorités du MSAS » annonce le DGS, délivrant le message du Pr Awa Marie Coll Seck, Ministre de la Santé et de l’Action sociale, partie inaugurer une fabrique de médicaments à Bayakh.

Ainsi le ministère s’engage dit-il « à renforcer les structures de transfusion sanguine dans la collecte, la préparation et la distribution ». Il évoque la construction de celui de Guédiawaye grâce à l’OMS et les centres régionaux de transfusion sanguine de Linguère et Matam avec l’AFD. « Celui de Louga est en cours » renseigne Saliou Diop.

DAKAR ENTIEREMENT COUVERTE

Il n’a pas manqué aussi de faire noter les bons points de sa structure « la couverture en dons de sang des besoins de la région de Dakar, la coordination du travail transfusionnel qui assure la disponibilité et la sécurité ainsi que la prise en charge des patients dans leurs analyses et traitements ». Se référant à la bible, l’Archevêque de Dakar souligne que le don de sang est «la célébration de la vie et pour la vie ».Sa désignation comme parrain de la cérémonie le religieux la voit comme « une marque de confiance à la communauté chrétienne ». Avant lui, l’autre parrain oustaz Aliou Sall, affirme que le don de sang est une recommandation du coran et le sujet était au menu de ses prêches de l’aube ces deux jours car le don de sang est « une réserve, a-t-il dit et chacun en aura besoin un jour ». Son personnage vedette Nogaye est revenu dans son intervention, déclenchant le fou rire de l’assistance « elle regarderait d’abord son poids avant de donner son sang » raille-t-il parce que lui-même n’eut été le ramadan il le ferait comme l’année passée avec son association qui a dépassé les besoins du CNTS à cette occasion. La cérémonie a été rythmée par les hommages et les diplômes de reconnaissance aux donneurs particuliers, associations et amicales.

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal