Signature de mémorandum entre le Ministère de la Santé et de l’Action sociale et l’Alliance du Secteur Privé de la Santé du Sénégal


Ce mémorandum donnera une dimension plus prestigieuse au PPP.

Il fournit le cadre officiel d'un plan stratégique d'appui au secteur privé qui va nécessairement intégrer des notions essentielles comme « objectif commun », « confiance », voire « complicité ».

Cette convention de partenariat vise à mieux prendre en compte le potentiel du secteur privé de la santé, en améliorant l'environnement de ce secteur pour son implication effective dans la mise en œuvre de la politique sanitaire de notre pays.

Créée en octobre 2014, l’Alliance du Secteur Privé de la Santé du Sénégal constitue une innovation majeure pour la prise en charge globale des problèmes de santé grâce à un partenariat public privé dynamique pour l'atteinte des objectifs fixés en matière de santé.

Le partenariat public/privé (PPP) prôné par l’Etat du Sénégal se matérialise ainsi par l'implication effective de l'ASPS à toutes les instances de consultation, de coordination, de suivi et de prise de décision relatives aux questions de santé.

La nouvelle dynamique des autorités ainsi que leur volonté manifeste d'intégrer le secteur privé de la santé dans toutes ses instances de décision a permis d'impulser véritablement l'Alliance dans une logique de partenariat public privé plus efficient.

L’occasion pour le Ministre de la Santé et de l’Action #sociale de magnifier cet accord.

« Cette cérémonie constitue un moment fort dans le fonctionnement de notre système de santé qui fait du partenariat un moyen de mobilisation de toutes les intelligences et énergies des acteurs pour induire un développement sanitaire optimal.

Avec la signature de ce mémorandum, nous assistons à une nouvelle étape d'un partenariat fructueux au service de la sante de nos populations.

Il n'est pas besoin d'argumenter sur l'absolue nécessité d'intégrer le secteur privé dans la mise en œuvre des programmes de santé surtout dans ce nouveau contexte de développement inclusif traduit dans le Plan #Sénégal Emergent (#PSE) et notre ambition de couverture maladie universelle ». a affirmé le Prof Awa Marie Coll Seck

Cette option stratégique du MSAS pour le renforcement du système de santé, à travers le secteur privé, s'inscrit dans l'appui de l'Initiative Santé en Afrique du Département du Climat des Investissements du Groupe de la Banque mondiale aux gouvernements de pays africains.

La mise en œuvre de ce Programme Health in Africa a permis de jeter les bases d'un Partenariat Public Privé déjà dynamique.

Il y a lieu de rappeler qu’à chaque occasion, du fait des actions déjà menées, entre autres la réalisation de la première étape de la révision du cadre juridique et l'évaluation du secteur privé dans les prestations de services de santé, avec l'appui important des partenaires notamment: l'#USAID, le Groupe de la Banque Mondiale à travers le Projet de Financement en Santé et Nutrition (PFSN) et la Société Financière Internationale (SFI ou IFC).

Ce partenariat sera, le moyen d'un soutien aux acteurs du secteur privé qui sont au quotidien en prise avec la réalité des questions de sante parfois difficiles posées par les patients.

Il va ainsi renforcer l’esprit de collaboration avec le même niveau de coopération dans nos régions médicales et nos districts sanitaires.

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal