Lutte contre le vih/sida : le Sénégal décline sa stratégie TATARSEN


APS : L’adaptation du nouvel argumentaire par le Sénégal repose sur sa nouvelle stratégie TATARSEN, qui a pour but de mettre fin à l’épidémie du sida au Sénégal d’ici 2030.


La stratégie TATARSEN (Tester toutes les personnes vivant avec le vih, les traiter et retenir les patients séropositifs dans les soins) ambitionne d’atteindre les objectifs 90-90-90, devenus un pilier central de la quête mondiale pour mettre fin à l’épidémie de sida d’ici 2020.

TATARSEN appelle à identifier les mesures adéquates pour sa mise en œuvre efficace et efficiente, à développer des stratégies innovantes pour passer à l’échelle et à prioriser des domaines de recherche opérationnelle pour l’accompagner.

Le document fait ressortir à cet effet que "des stratégies d’intervention ont été élaborées parmi lesquelles la promotion des stratégies innovantes et capitalisation des bonnes pratiques, le renforcement de capacité des prestataires, la stratégie de passage à l’échelle du traitement ARV".

La stratégie pour améliorer la rétention des personnes vivant avec le vih sous traitement antirétroviral et la stratégie pour faciliter l’accès des populations clés aux services de traitement antirétroviral en font également partie, apprend t-on. 

 

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal