Rufisque : Ismaïla Madior Fall enrôle 4000 élèves dans la Cmu


Grâce au geste du ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, des élèves issus de 7 établissements des communes de Rufisque Est, Ouest et Nord vont désormais bénéficier des soins de santé pendant une année.

Un pas décisif vient d’être franchi dans la Couverture maladie universelle (Cmu) à Rufisque. Grâce au ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, 4.000 élèves vont bénéficier d’une couverture sanitaire. La cérémonie de remise des carnets a eu lieu le 22 décembre 2017, dans l’enceinte de l’école primaire Matar Seck où le garde des Sceaux a fait une grande partie de son cursus scolaire. « Il nous faut appuyer et accompagner le président de la République dans la mise en place de sa politique de développement ; non pas par de la politique politicienne, mais par des actions concrètes de développement pertinentes. C’est ce qui m’a conduit à enrôler, aujourd’hui, 4000 élèves », a-t-il expliqué en présence de son collègue de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, du maire de la Ville de Rufisque, Daouda Niang, et de plusieurs personnalités.

Pour le Pr Ismaïla Madior Fall, à travers son second axe qui consiste à la valorisation du capital humain, le Pse a pris en compte les aspects inclusions sociales. Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a félicité son collègue pour ce geste et s’est dit entièrement en phase avec lui. « Le Pr Ismaïla Madior Fall a bien compris le sens du message du président Macky Sall en initiant, aujourd’hui, cet enrôlement d’élèves dans la Cmu. J’appelle tous les acteurs à la mobilisation pour pérenniser les actions du genre qui participent à l’extension de la protection sociale », a dit Abdoulaye Diouf Sarr, rappelant qu’à travers la Cmu 676 mutuelles de santé sont implantées sur le territoire national, dont 86 à Dakar (région) et 16 à Rufisque.

Pour Abdoulaye Fané, président de l’Union nationale des parents d’élèves et d’étudiants du Sénégal (Unapees), « la santé est un intrant pédagogique indispensable ». Il a ajouté que la Cmu/élèves est « un programme éminemment révolutionnaire et innovant ».

De l’avis de l’inspecteur d’académie El Hadji Ndiogou Dione, cette politique consistant à réduire les marges de l’accès aux soins de santé doit faire tâche d’huile. Le maire de Rufisque, Daouda Niang, a quant à lui rappelé que la localité est la première collectivité locale à avoir enrôlé 2.500 personnes. Dans la foulée, il a promis la prise en charge de 3.000 nouveaux potaches l’année prochaine. Auparavant, le Pr Ismaïla Madior Fall qui ne compte pas s’arrêter en si bon chemin a annoncé l’enrôlement des relais communautaires de la ville.

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal