ADOPTION BUDGET MSAS 2018 : LES ANNONCES FORTES DE M. LE MINISTRE : PREMIER TEST RADIOTHÉRAPIE EN FIN DÉCEMBRE, MISE EN PLACE COMITÉ DU DON D'ORGANES EN JANVIER.


Devant la représentation nationale ce vendredi, chacune des réponses de M. le Ministre de la Santé et de l'Action sociale semble une feuille de route des deux prochaines années.

Réagissant aux préoccupations exprimées sur l'hôpital Matlaboul Fawzeyni de Touba notamment son extension, M. Abdoulaye Diouf Sarr déclare que " Dans deux jours avec le FONSIS, nous procéderons à la  signature de la convention pour la construction du bâtiment R+3".
Pour les travaux à Velingara prévus pour être livrés depuis 2004, M. le Ministre fait savoir que "Le marché sera résilié, avant de préciser que, cela prendra du temps pour la reprise à cause des procédures".
Les nouveaux hôpitaux annoncés à Sédhiou, Kedougou, Kaffrine, pour M. Abdoulaye Diouf Sarr " Avant fin février, ce sera la pose de premières pierres et la livraison prévue courant 2019".
Il a réaffirmé la réhabilitation en 2018 de l'hôpital El Hadj Ibrahima Niasse et l'équipement du centre de santé de Médina Baye après sa construction par l'Association internationale des Maires francophones.
Au sujet de la saisie récente de faux médicaments à Touba, M. le Ministre de la Santé et de l'Action sociale révèle que "Le stock sera détruit publiquement, après une concertation avec son collègue du commerce M. Alioune Sarr pour l'élaboration d'un plan de lutte".
Sur la question des urgences considérée comme " Une priorité", M. le Ministre souligne qu'il a demandé au Directeur du SAMU national avec le Directeur Général de la Santé (DGS) de lui proposer "Un plan de modernisation des urgences dans les plus brefs délais". Répondant à la députée Aminata Geueye de Saint louis souhaitant une SAMU régional, M. le Ministre affirme que "Le SAMU sera décentralisé".
Pour la radiothérapie, "Le Sénégal, dit-il, est en phase finale d'installation (des appareils dits d'accélérateurs de particules), deux à Dalal Jam et un à Le Dantec". M. le Ministre ajoute que "Hier, j'ai tenu une réunion à ce propos, et en fin décembre intervient le test pour le premier patient". Et M. Abdoulaye Diouf Sarr de marteler " En janvier, on n'enverra pas de patients au Maroc".
Sur les lenteurs de l'application de la loi sur la transplantation, M. le Ministre rassure et annoncé que "Le mois prochain, le comité du don d'organes sera mis en place et tout le dispositif réglementaire suivra afin que, note-t-il, le Sénégal puisse dans les plus brefs délais faire sa première transplantation de greffe de rein". C'est ce que M. Abdoulaye Diouf Sarr appelle "la durabilité de la prise en charge de la pathologie rénale mais précise-t-il, d'autres centres de dialyse suivront après les huit entre 2012-2016". Et M. le Ministre de lister  les ouvertures de celui de "Diourbel, Thies avec 25 postes, Louga, Pikine, Roi Baudoing, Dioum, Sedhiou et Kolda avec 12 postes".
S'agissant des maladies transmissibles, la tuberculose notamment, "Dès février, sera lancé le programme End TB", annonce M. le Ministre de la Santé et de l'Action sociale qui a aussi évoqué le programme des camions-Hôpitaux dont "le plan de circulation sera lancé aller vers les populations".

MOUHAMMED RAMET NDIAYE
De retour de l'hémicycle

Envoyé de mon iPhone

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal