Couverture maladie universelle : Le président de la République veut détacher l’Agence du ministère de la Santé


Le Soleil : Le Forum de plaidoyer de haut niveau pour la mobilisation des ressources en faveur de la santé s’est tenu vendredi dernier à Dakar. Une occasion pour le chef de l’Etat, Macky Sall, d’agiter l’idée de sortir l’Agence de la Couverture maladie universelle (ACmu) du ministère de la Santé et de l’Action sociale. Selon lui, la Cmu ne doit pas être une variable d’ajustement pour les hôpitaux, des centres et postes de santé. « Sinon, nous allons tuer tout de suite la politique de la couverture médicale, parce qu’il y aura une hausse exponentielle des dépenses que l’Etat ne pourra pas soutenir. Il faut donc un système dématérialisé avec un dispositif informatique qui permet d’enregistrer un enfant qui a été pris en charge par la méthode de la traçabilité », a indiqué le président Sall. D’après lui, s’il n’y a pas de traçabilité, l’Infirmier chef de poste peut dire qu’il a reçu 70 enfants par jour et l’Etat est obligé de payer cet argent. Pour des questions de transparence, il a suggéré que l’Agence de la Couverture maladie universelle soit détachée du ministère de la Santé, parce que l’on ne peut pas être juge et partie. « D’ailleurs, nous allons la sortir du ministère de la Santé. Elle pourra être logée à la Primature et travailler étroitement avec le ministère de la Santé », aexpliqué le président de la République qui a insisté sur la mise en place d’un système de traçabilité pour que l’Etat puisse continuer à apporter les ressources nécessaires dont a besoin l’ACmu.

Le président Macky Sall a aussi annoncé, lors de cette rencontre de plaidoyer, que le Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) va, dans sa deuxième phase qui démarre en 2018, construire 300 postes de santé dans le pays.

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal