Deuxième session ordinaire 2017 du CESE, le MSAS face aux conseillers


Le ministre de la santé et de l’action sociale a fait face le mardi 21 novembre 2017  à la Commission de la Santé et des Affaires sociales du Conseil Economique, Social et Environnemental. Le conseil s’était autosaisi, à l’occasion de sa deuxième session ordinaire de l’année 2017, du thème "Quelles politiques publiques en matière de santé de la reproduction, de planification familiale et de prise en charge des IST et du VIH/sida pour la réalisation du dividende démographique au Sénégal". Les conseillers ont fait un certain nombre de recommandations  issues de leur rapport. Il s’agit  notamment de l’intégration de la dimension populations sectorielles et programmes de développement, au renforcement des capacités du système de santé, en vue d’une meilleure gestion des maladies non transmissibles, le renforcement de l’offre en matière de planification familiale et de sécurité contraceptive entre autres recommandations. Le ministre dans son allocution a félicité et encouragé la présidente du conseil économique, social et environnemental Madame Aminata Tall ainsi que tous les membres de la commission de la santé et des affaires sociales pour leur disponibilité et leur engagement. Le ministre Abdoulaye Diouf Sarr est revenu sur les grands chantiers de son département notamment la gestion de l’accueil et des urgences dans les hôpitaux. Une question qui mérite une attention particulière de la part de tous les acteurs de la santé selon le ministre qui est aussi revenu sur la question du financement de la lutte contre le VIH/ Sida. La mise en place « d’hôpitaux mobiles » qui vise à  contribuer davantage" à rendre les soins médicaux plus accessibles au bénéfice des populations des régions isolées du Sénégal selon ministre de la santé et de l’action sociale.

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal