La Stratégie Nationale de Financement de la Santé est le socle de la couverture sanitaire universelle (ministre)


Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr a indiqué, mardi à Dakar, que la Stratégie nationale de financement de la santé (SNFS) élaborée par les services de son département entend contribuer "fortement" à la matérialisation de la couverture sanitaire universelle.

"Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a élaboré une stratégie nationale de financement de la santé pour tendre vers la couverture sanitaire universelle", a-t-il déclaré.

Abdoulaye Diouf Sarr s’exprimait à une rencontre organisée en prélude du Forum national de la santé prévu vendredi.

Selon le ministre de la Santé et de l’Action sociale, ce pré forum va permettre à des experts de discuter, pendant deux jours, de la mobilisation des ressources en matière de santé dans le cadre de la SNFS.

Il s’agira de réfléchir sur les "ressources domestiques" à mobiliser, c’est-à-dire celles amenées "par les sénégalais, par le Sénégal et au niveau du Sénégal", a-t-il expliqué.

Abdoulaye Diouf Sarr a laissé entendre que le financement du système de santé est "un maillon extrêmement important" dans la concrétisation de la couverture sanitaire universelle, objectif visé par l’Etat du Sénégal à travers ses différents programmes sanitaires mis en œuvre.

C’est dans cette perspective, que la SNFS, plan quinquennal qui s’étend de 2018 à 2022 a été élaborée pour mettre l’accent sur les choix stratégiques visant à améliorer la protection en santé et la durabilité du financement, a-t-il fait savoir.

"Elle vise également à mobiliser des ressources additionnelles conséquentes en faveur de la santé, à rationnaliser leur utilisation pour alléger la charge financière supportée par les ménages, mais aussi à améliorer la satisfaction de ces derniers par rapport à la disponibilité des services", a-t-il poursuivi.

Le ministre de la Santé a également souligné que pour rendre opérationnelles les orientations stratégiques de la SNFS mise sur pied suivant une démarche participative, son département s’est appuyé sur de groupes thématiques qui ont décliné les lignes d’action définies dans ce plan.


"La première action d’envergure de la mise en œuvre de la stratégie et l’organisation d’un forum national sur le financement de la santé en vue de mener un plaidoyer fort sur la mobilisation des ressources" a dit M. Sarr.


Qui a également évoqué la problématique de la gouvernance des structures de santé, la gestion des ressources déjà disponibles.

"Au-delà des populations, du secteur privé et de l’Etat, il faut que l’on apprécie la mobilisation des ressources (...), en terme de rationalisation déjà de ce qui existe comme financement dans le système de santé", a-t-il souligné.

 

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal