Visite du chef de l’Etat à Touba : Macky Sall promet une unité de dialyse et un générateur d’oxygène à la Polyclinique de Darou Miname


Le Soleil : Le plateau technique de la polyclinique As Sayyidah Jaaratulah Maryam installée à Darou Miname, dans la commune de Touba, sera renforcé par une unité de dialyse et un générateur d’oxygène. L’annonce a été faite hier par le président de la République, Macky Sall, à l’inauguration de cette infrastructure sanitaire à but non lucratif réalisée par des fidèles mourides sur fonds propres.

Au deuxième jour de son séjour dans la capitale du Mouridisme, le président de la République, Macky Sall, a inauguré la Polyclinique « As Sayyidah Jaaratulah Maryam », située à Darou Miname, dans la commune de Touba. Il a promis de renforcer le plateau technique de cette infrastructure de santé à but non lucratif créée par de fidèles mourides. « L’État va vous accompagner. Vous avez montré vos capacités. C’est à l’État qu’incombe le devoir d’assister les populations en mettant à leurs dispositions des structures de santé et d’autres infrastructures sociales de base. Mais l’État ne peut pas tout faire. C’est pourquoi, je suis heureux de voir des citoyens développer des initiatives locales pour accompagner les populations », a déclaré le chef de l’État en présence de Serigne Mountakha Mbacké, khalife de Serigne Bassirou, de Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, porte-parole du Khalife général des Mourides.

« Nous encourageons ces actions. La Polyclinique renforce notre vision en matière de santé et d’assistance des populations. C’est pour cette raison que nous allons vous renforcer », a ajouté Macky Sall qui avait à ses côtés, le Premier ministre Mahammad Dionne, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr et du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye. « J’ai demandé au ministre de la Santé et de l’Action sociale de doter la polyclinique d’une unité de dialyse. Nous allons également vous donner un générateur d’oxygène », a dit le chef de l’État.

Le président Sall a ajouté que le gouvernement va aussi voir comment renforcer la polyclinique en ressources humaines. « C’est une initiative privée, mais nous savons que les charges en personnel sont souvent lourdes. Nous verrons, avec le ministre de la Santé, comment vous accorder des facilités. Ce que vous faites est conforme avec notre vision. Elle renforce les efforts que l’État consentis pour la santé des populations », a dit le chef de l’État. Macky Sall a aussi promis aux responsables de la structure sanitaire un agrément pour un accès à la Couverture maladie universelle (Cmu). Le chef de l’État est revenu sur les grands axes de sa politique matérialisée par la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent.

Lequel a permis d’augmenter les capacités de production du monde rural à travers la modernisation des outils de travail. Il a aussi insisté sur la construction d’infrastructures de mobilité comme l’autoroute Ila Touba. Dans le domaine de la santé, le président Sall a rappelé la prise en charge sanitaire des enfants âgés de 0 à 5 ans, mais aussi la gratuité de la Césarienne.

 

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal