Couverture sanitaire du Magal 2017 : Le ministre de la Santé annonce l’arrivée de 5 camions hôpitaux


Le Soleil : Le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, en compagnie d’une forte délégation composée de des cadres de son département, a effectué une visite de travail dans les structures sanitaires de Touba.

La visite du ministre entre dans le cadre de la préparation du Magal de Touba. Il est venu passé en revue le dispositif du ministère de la Santé et de l’Action sociale, qui doit être impeccable, fait-il savoir. Au plan de l’hygiène et de la sécurité en matière de santé, le Service d’hygiène a mis en place un dispositif qui permet d’intervenir aussi bien dans les domiciles que dans les structures de santé public. «Nous avons déployé plus de 3.000 agents dont des spécialistes. Il y a aussi un dispositif mobile qui sera à la disposition des disciples et cette année, il y a une innovation avec 5 camions hôpitaux mobiles qui seront positionnés un peu partout dans la ville», a dit Abdoulaye Diouf Sarr. Il y a aussi un travail important qui sera mené par l’hôpital Matlaboul Fawzeyni, avec le scanner neuf, et Ndamatou où il y a un second scanner.
Le Samu sera aussi bien présent pour le service d’assistance aux urgences pour Touba et environs.

Le ministre s’est réjoui du dispositif qualifié de « parfait mais cela n’empêche pas de rester vigilant pour identifier les points d’amélioration à apporter avant le Magal et même au-delà. »
Évoquant la maladie de la dengue, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr fait savoir que la situation nationale est bien gérée, notamment dans la région de Louga et précisément dans les communes de Louga et Dahra.
« En termes de prévention, le travail est en train d’être fait par l’Institut Pasteur, mais aussi par la Direction des opérations d’urgences du ministère de la Santé. Il faut, dans de pareilles circonstances, essayer d’élargir le rayon pour que les investigations soient les plus exhaustives possibles, » a soutenu Abdoulaye Diouf Sarr. Le ministre de la Santé a aussi affirmé qu’il n’y a « pas péril en la demeure et que l’ensemble des cas identifiés n’ont pas nécessité une immobilisation, et toutes les personnes qui ont été atteintes ont repris leur activités normalement. Mais en matière de traitement de ce genre d’épidémie, il faut toujours rester dans une vigilance systématique pour parer à toute éventualité ». Le ministre a fini son périple avec la visite du site aménagé pour abriter le second hôpital de la ville de Touba.

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal