Inauguration de la maternité annette Mbaye d’Erneville de Ouakam : Le Premier ministre salue un geste d’une grande humanité


Le Soleil : Mahammed Boun Abdallah Dionne a inauguré, hier, le complexe médical Annette Mbaye d’Erneville de Ouakam destiné à la santé de l’enfant et de la mère. Il est construit et équipé par les Eléments français au Sénégal. Le Premier ministre a salué ce geste d’une grande humanité et d’une haute portée sociale.

Les populations de Ouakam disposent désormais d’une infrastructure de santé comprenant une maternité, un service pédiatrique et une école d’application pour sages-femmes de très bon niveau. Construit sur une superficie de près de 800 m2, pour un coût de 420 millions de FCFA, le complexe médical Annette Mbaye d’Erneville, inauguré, hier, par le Premier ministre, est composé de deux niveaux, de quatre salles de préparation et d’accouchement, de cinq chambres autonomes, de 15 lits, de 15 berceaux et d’un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite. Il permet d’offrir aux populations un plateau technique de qualité.

Ces initiatives sont à encourager, selon le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, car la construction d’un Sénégal prospère passe obligatoirement par le développement du capital humain, largement tributaire de la santé des populations, notamment celle de la mère et de l’enfant. C’est pourquoi, a-t-il souligné, le chef de l’Etat a placé la santé au cœur du Plan Sénégal émergent afin de renforcer les capacités physiques et mentales des Sénégalais pour leur permettre de mieux contribuer au développement du Sénégal. « Cette importante infrastructure, construite et équipée par les Eléments français au Sénégal et leurs partenaires, est, aujourd’hui, un maillon dans la longue chaîne d’infrastructures que nous sommes en train de bâtir partout pour assurer à tous nos compatriotes des soins de qualité, accessibles et à moindre coût. Depuis la pose de la première pierre par madame la Première dame, présidente de la Fondation Servir le Sénégal, ce projet ambitieux a été mené à bon port et de façon participative », s’est-il ensuite félicité.

Ce geste d’une « grande humanité » est à inscrire dans le partenariat dynamique entre le Sénégal et la France et dans l’excellence de leurs relations. Les Eléments français au Sénégal ont toujours joué un rôle primordial dans l’affermissement de ces liens séculaires. Au-delà de la coopération classique, de la formation, de l’appui technique et de l’assistance opérationnelle, ils ont su tisser des liens de fraternité et d’amitié avec les populations hôtes de Ouakam. Il traduit également, aux yeux de Mahammed Boun Dionne, qui a exprimé la gratitude du peuple sénégalais et celle du chef de l’Etat, leur appartenance pleine et entière à la communauté ouakamoise.

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal