Hôpital « Dallal Jamm » : Un osto-densitomètre pour déterminer le statut osseux réceptionné


APS : L’hôpital «Dallal Jamm» a réceptionné, samedi dernier, un osto-densitomètre permettant de déterminer le statut osseux du patient en vue de prévenir d’éventuelles fractures. Cet appareil est offert par le laboratoire Denk Pharma.

Le laboratoire Denk Pharma a offert un osto-densitomètre à l’hôpital «Dallal Jamm» de Guédiawaye. Cet appareil permet de déterminer le statut osseux du patient pour prévenir d’éventuelles fractures. Selon Moussa Sam Daff, directeur de cet Etablissement public de santé (Eps), jusqu’ici, seule une structure hospitalière du pays en dispose. Par conséquent, il considère que c’est un geste extrêmement important que ledit laboratoire vient de poser en offrant cet appareil à la structure de santé qu’il dirige.

Aussi, il est d’avis que la mise à disposition de cet appareil permettra d’améliorer les conditions de prise en charge et de pousser le diagnostic. M. Daff en a profité pour rappeler une consigne du ministre de la Santé et de l’Action sociale, le Pr Awa Marie Coll Seck : « Quand elle nous recevait, elle nous avait instruit de ne pas nous limiter à ce que l’Etat met à notre disposition, mais d’utiliser nos relations pour renforcer le plateau technique de l’hôpital ».

Le Pr Souhaïbou Ndongo, chef du Service médecine interne à l’hôpital «Dallal Jamm», a estimé que cet appareil est venu à son heure, dans la mesure où, depuis quelques temps, cette structure sanitaire rencontrait des difficultés liées au diagnostic du statut osseux des personnes âgées. « Ce diagnostic est fondamental, car c’est la détermination de ce statut osseux qui permet d’éviter la survenue de fractures. qui dit fracture dit douleur et impotence fonctionnelle dans certaines zones. Et si ces zones sont intéressées par ces fractures, il y a risque sur le plan vital, surtout au niveau des fractures de la hanche. Cet appareil va donc permettre, après avoir déterminé le statut osseux, de prévenir ces fractures par un traitement adéquat », a-t-il soutenu. M. Ndongo a ajouté que cet appareil va surtout intéresser les femmes ayant atteint la ménopause.

Responsable national des laboratoires Denk Pharma, Amadou Tébète a déclaré qu’avec la réception de cet appareil, l’hôpital va améliorer son plateau technique. Il espère que ce premier geste du laboratoire sera suivi par bien d’autres afin de permettre d’améliorer la prise en charge des personnes qui viennent se soigner dans cet hôpital. « Bientôt, le laboratoire Denk Pharma mettra à la disposition de l’hôpital un autre appareil beaucoup plus performant », a promis M. Tébète.

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal