Leçon de vie sur le paludisme : Elèves et instituteurs insistent sur les modes de prévention


Le Soleil : La prévention est la meilleure manière d’éradiquer le paludisme au Sénégal. Les élèves et instituteurs de l’école El Hadj Seck Faye ont d’ailleurs axé la leçon de vie sur le paludisme et les modes de prévention.

Les élèves et les instituteurs de l’école El Hadj Seck Faye du quartier Kasnack de la commune de Kaolack ont reçu, ce 25 avril, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, le Pr Awa Marie Coll Seck. Cette école a été choisie, dans le cadre de la Journée mondiale contre le paludisme, pour abriter la leçon de vie sur cette maladie. Ce cours a été présenté par Abdoulaye Cissé et ses élèves devant le gouverneur de la région de Kaolack.

La leçon a été axée sur les modes de prévention. L’exemple de deux familles, dont une a accepté de dormir sous moustiquaire et l’autre a choisi d’affronter les moustiques, a été donné. Conséquence : l’enfant de la deuxième famille tombe malade. Au poste de santé, l’infirmier, après un Test de diagnostic rapide (Tdr), découvre que l’enfant a le paludisme. Après traitement, ses parents décident enfin d’attacher une moustiquaire.

En poursuivant la leçon du jour, M. Cissé est largement revenu sur la définition du paludisme, ses manifestations, sa transmission, etc.

Séduite par cette prestation, l’Inspectrice d’académie de Kaolack a rendu un hommage à l’équipe pédagogique de l’école El Hadj Faye Seck. Elle a ainsi promis au ministre de la Santé que le ministère de l’Éducation nationale poursuivra le combat contre le paludisme. « Nous allons continuer à sensibiliser les élèves sur le paludisme », a-t-elle assuré.

Le ministre de la Santé a salué l’engagement des enseignants et des élèves de la commune de Kaolack dans la lutte contre le paludisme. Awa Marie Coll Seck a d’ailleurs invité les élèves à être des relais en sensibilisant leurs parents, pour qu’ils fassent de la lutte contre le paludisme leur priorité. Elle s’est aussi félicitée de l’implication du secteur de l’éducation dans la croisade contre cette pathologie.

A cet effet, le Pr Seck a indiqué que l’éradication du paludisme passe par l’implication de tous les Sénégalais. « Les acteurs de la santé seuls ne peuvent pas vaincre cette maladie qui a fait autant de morts dans notre pays », a soutenu le ministre de la Santé.

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal