Promotion de la citoyenneté : Le Pr Awa Marie Coll Seck invite à un changement de comportement


Le Soleil : Lors du diner-débat organisé, vendredi dernier, au King-Fahd par le collectif en mouvement pour l’équité, les valeurs et l’action (Comeva)/And liggéyal Askan wi, les échanges ont tourné autour du thème «citoyenneté et émergence». A cette occasion, la présidente du collectif, le Pr Awa Marie Coll Seck a rappelé que la qualité de nos ressources humaines fonde la citoyenneté. Elle a invité à un changement de paradigme et de comportement pour atteindre l’émergence.

La présidente du collectif en mouvement pour l’équité, les valeurs et l’action (Comeva)/And liggéyal askan wi, le Pr Awa Marie Coll Seck a indiqué, en la circonstance, que le choix du thème est en relation avec le Pse. « Si nous voulons l’émergence, il faut qu’on change de paradigme. Nous devons changer notre comportement avec l’argent. Nous pensons qu’il faut un renforcement des valeurs de l’éthique. Il faut de l’éthique, qu’on dépasse certaines manières crypto personnelles de faire et de penser », a plaidé la ministre. «La qualité de nos ressources humaines fonde la citoyenneté et nous avons constaté une prise de conscience nécessaire chez les populations», a-t-elle ajouté. Les panélistes qui intervenaient sur le thème sont revenus, entre autres, sur les notions d’émergence, de citoyenneté, sur la place des valeurs et de l’éthique dans la société…Ainsi, pour le Pr Serigne Diop Guèye, l’émergence a d’abord un caractère économique. « C’est également un accès à l’éducation, à la croissances économique et sociale ; l’accès aux services de santé primaire. Ce thème nous concerne tous», a-t-il insisté. Dans ce sens et de l’avis de Me Massokhna Kane, c’est le facteur humain qui détermine le développement aussi bien personnel que celui d’une Nation. « Le citoyen sénégalais constitue, lui-même, sa vraie menace. L’émergence sera très difficile avec le type de sénégalais que nous avons et avec le comportement que nous avons. Partout, le sénégalais est brillant, extrêmement brillant. Il est brillant partout sauf chez lui où il ne travaille pas », a-t-il constaté pour le déplorer. Pour le Pr Ramatoulaye Diagne Mbengue, professeur de philosophie à l’Ucad, les valeurs constituent le ciment d’une société : « l’éthique, c’est ce qui va au-delà du respect de la loi. C’est l’éthique qui fait que je vois les autres comme moi-même. Il est difficile de construire une société sans elle ; c’est une totalité qui a besoin d’un ciment que sont justement les valeurs. Nous devons comprendre que la citoyenneté suppose un apprentissage. C’est le sens de l’éducation, de la formation », a-t-elle soutenu. Plusieurs personnalités ont pris part à la manifestation.

 

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal