Awa Marie Coll Seck : "Notre objectif, c’est d’avoir des résultats qui changent la vie des populations"


APS : Les politiques publiques mises en œuvre dans le secteur de la santé obéissent à "un impératif de redevabilité et de recherche permanente de l’efficience", en vue de parvenir à des résultats qui puissent changer la vie des populations, a soutenu jeudi la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck.

"Notre objectif, ce sont les résultats. Notre objectif, ce n’est pas de se réunir et de discuter. C’est d’avoir des résultats qui changent la vie des populations sénégalaises car la mesure de la performance dans la mise en œuvre des politiques publiques obéit à un impératif de redevabilité et de recherche permanente de l’efficience", a-t-elle déclaré.

Awa Marie Coll Seck présidait l’ouverture officielle de la 7ème édition de la Revue annuelle conjointe (RAC) du Programme national de développement sanitaire et social (PNDS) 2009-2018.

Cette revue "donne l’opportunité aux professionnels du secteur de la santé de partager avec les différents acteurs et partenaires du système la manière dont les ressources sont utilisées et les résultats enregistrés", a-t-elle expliqué.au sujet de cette rencontre appelée à débattre des performances globalement réalisées dans le secteur.

"L’un des points évoqués, c’est celui des ressources humaines, il ya un bond qualitatif ces dernières années avec le recrutement de 1000 agents par an que nous avons atteint de façon stable", a indiqué Awa Marie Coll Seck, précisant que le budget annuel de son ministère est passé de 120 à 160 milliards de francs CFA entre 2016 et 2017.

Elle a de même fait état de progrès réalisés dans le domaine des infrastructures. "Beaucoup de structures ont été inaugurées au niveau périphérique comme le centre de santé de Saraya, celui de Pété et les hôpitaux de Fatick, Ziguinchor, l’hôpital Dalal Jam de Guédiawaye, l’hôpital de Matam", a listé Awa Marie Coll Seck. .

Les partenaires dans leur ensemble se satisfont "des efforts considérables déployés par le gouvernement en vue d’améliorer la santé et le bien-être des populations", a de son côté souligné le représentant résident de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Déo Mshibirimana.

"Ainsi, dans le cadre du renforcement de la couverture des services, beaucoup de réalisations ont été faites en termes de constructions et d’équipements de structures sanitaires", a-t-il dit.

Dans la même perspective, les ressources humaines en santé "sont en voie d’être renforcées, des progrès ont aussi été réalisés dans le domaine du médicament avec la stratégie Jegesina-Yeksina, la mise en œuvre du plan d’urgence sur la lutte contre la mortalité maternelle", a poursuivi le représentant de l’OMS, parlant au nom de tous partenaires 

La Revue annuelle conjointe (RAC), qui se veut un cadre d’échanges et d’évaluation du Programme national de développement sanitaire et social (PNDS), vise à analyser les performances des structures de santé en se fondant sur les principaux indicateurs de santé. 

 

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal