Renforcement du système de santé : La Jicca lance la deuxième phase du projet


Le Soleil : La phase 2 du Projet d’appui au renforcement du système de santé du Sénégal (Parss 2) a été lancée il y a quelques jours. Mise en oeuvre par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, avec l’assistance technique de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica), elle est élargie à tout le pays.

La phase 1 de ce programme, déroulée entre 2011 et 2014, avait ciblé les régions de Tambacounda et Kédougou. Elle a permis l’élaboration d’un guide national sur la gestion du Plan de travail annuel, des ressources et l’organisation de l’environnement de travail avec les 5S (Séparer, situer, scintiller, standardiser et suivre les règles). Cet outil vise à améliorer les capacités et la qualité du système de gestion sanitaire.

La première étape a vu la réalisation de diverses activités menées conjointement entre les parties sénégalaise et japonaise. Elles ont permis d'atteindre les objectifs d'amélioration des capacités de planification, de suivi-évaluation et de gestion des resources humaines, financières… Outre la consolidation de ces guides et outils, la phase 2 offre l’occasion à la Jica de participer, pour la première fois, à la mise en oeuvre du Financement basé sur les résultats (Fbr) initié par le ministère de la Santé et de l’Action sociale (Msas). « Les manuels et guides élaborés permettent au Msas du Sénégal de poursuivre son action de renforcement des capacités de gestion sur tout le territoire national. Plusieurs partenaires au développement du secteur de la santé au Sénégal se sont impliqués lors de l'élaboration des manuels et guides », s’est félicité Yuji Moriya, représentant-résident de la Jica. Une évaluation d'impact est prévue et les résultats seront largement partagés pour contribuer à l'amélioration de ce système qui continue de faire ses preuves. La planification des activités du projet est en cours.

Par ailleurs, selon Yuji Moriya, la Jica met actuellement en œuvre, au Sénégal, un programme pour la réalisation de la Couverture sanitaire universelle de 2016 à 2020. L'accent est mis sur la santé maternelle et infantile, le management et les ressources humaines de la santé au profit surtout des populations vivant dans les zones reculées et des personnes vulnérables.

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal