Lutte contre le paludisme : 70.500 moustiquaires seront distribuées dans des écoles primaires de Mbour


Le Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) en partenariat avec Aspire, Academy et Speak up Africa, a procédé à la distribution de 70.500 Moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (Milda).

Selon le communiqué parvenu à la rédaction, ces moustiquaires sont destinées aux élèves de Ci et Cp de plus de 250 écoles. Cette distribution de moustiquaires à l’effigie de Lionel Messi entre dans le cadre du programme Football combating malaria (Fcm) lancé par le quintuple ballon d’or. Le programme vise à renforcer la sensibilisation des communautés et à accroître le recours aux moyens essentiels de prévention et de traitement du paludisme.

L’organisation Football combating malaria épaule le Sénégal à relever les défis conformément à la vision du Plan mondial de lutte contre le paludisme et aux directives de l’Organisation mondiale de la santé (Oms). Il s’agit notamment de l’accès universel, le diagnostic par les Tests de diagnostic rapide (Tdr), le traitement par les combinaisons thérapeutiques à base d’Artémisinine (Cta). Placée sous la présidence d’honneur du ministre de la Santé et de l’Action sociale, le Pr Awa Marie Coll Seck, la distribution se fera avec la Division du contrôle médical scolaire (Dcms) du ministère de l’Education nationale.

…Un conseil mondial mis en place
Un conseil a été mis en place au Forum économique mondial de Davos. Il aura pour principale mission d’éradiquer le paludisme à l’échelle mondiale.

La Fondation Bill et Melinda Gates et des leaders mondiaux ont réaffirmé leur engagement à éradiquer le paludisme. Parmi ces leaders figurent,Bill Gates, coprésident et administrateur de la Fondation Bill et Melinda Gates, Ray Chambers, envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la santé dans le cadre du Programme 2030 et pour le paludisme, Peter Chernin, fondateur et directeur général du Groupe Chernin, Aliko Dangote, président-directeur général, Groupe Dangote.

Mais également, Idriss Déby Itno, président, République du Tchad (représentant l’Alliance des chefs d’état africains contre le paludisme), Jakaya Kikwete, ancien président, République unie de Tanzanie, Graça Machel, fondateur et président, de la Fondation pour le développement communautaire, Mozambique, Luis Alberto Moreno, président, Banque de développement interaméricaine, Ellen Johnson Sirleaf, présidente, de la République du Libéria.

Ces personnalités ont décidé, hier, en Suisse, de la mise en place d’un conseil pour éradiquer cette maladie. Ces personnalités veulent ainsi combler les déficits de financement en Afrique, en Asie et en Amérique Latine. « Bill Gates, coprésident de la Fondation Bill et Melinda Gates, et Ray Chambers, envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies pour la santé dans le cadre du Programme 2030 et pour le paludisme, ont, aujourd’hui, annoncé la mise en place d’un conseil pour mettre fin au paludisme, un groupe d’influents leaders des secteurs privé et public qui aspirent à faire en sorte que l’éradication du paludisme reste une priorité absolue à l’échelle mondiale », lit-on dans un communiqué parvenu à la rédaction qui mentionne : « Le prochain chapitre de la lutte contre le paludisme commence maintenant », a déclaré Bill Gates qui a coécrit un rapport avec Chambers en 2015 intitulé : « L’aspiration à l’action : que faudra-t-il pour mettre fin au paludisme ? »

Le coprésident de la Fondation Bill Gates soutient que, pour la première fois de l’histoire, une feuille de route a été élaborée « pour réaliser un monde sans paludisme, où personne ne doit jamais mourir d’une piqûre de moustique ». « Si nous concentrons nos efforts, et que nous faisons recours à l’innovation et à de nouveaux engagements de leadership et de financement, nous pouvons être la génération qui mettra définitivement fin au paludisme », a fait remarquer Bill Gates.

La mise en place du conseil intervient après la publication du rapport 2016 sur le paludisme dans le monde par l’Organisation mondiale de la santé. Il y est indiqué que des progrès remarquables ont été réalisés en termes de réduction des cas et des décès dus au paludisme. Les membres du Conseil travailleront en collaboration avec Roll back malaria partnership.

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal