Santé de la mère et de l’enfant : Un nouveau projet pour inverser la courbe de la mortalité


Le Soleil : Le district sanitaire de Sédhiou vient de bénéficier d’un projet appelé « Show ». Les autorités ont procédé à son lancement à l’hôtel de ville. Ce projet vise à améliorer la prise en charge médicale de la mère et de l’enfant. Il durera 4 ans et sera exécuté par Africare.

Le choix de Sédhiou est fondé sur le fait que la localité détient le taux de mortalité maternelle et infantile le plus élevé au Sénégal. L’option est prise pour inverser la courbe de la mortalité dans cette région. C’est ainsi que des stratégies seront élaborées pour inciter les femmes à respecter les consultations prénatales et à accoucher dans les structures sanitaires. Il est également prévu l’évaluation des besoins des structures sanitaires en matière de prise en charge médicale de la mère et de l’enfant. La lutte contre les grossesses et les mariages précoces a été aussi intégrée dans les stratégies. Les Inspections d’éducation et de la formation (Ief) seront impliquées dans la sensibilisation.

Le club Evf de chaque établissement organisera des rencontres auxquelles les parents pourront prendre part. Il en est de même pour les centres Ados. S’y ajoute que les agents de santé bénéficieront des sessions de mise à niveau.

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal