Le Soleil : Dr Omar Sarr, coordonnateur du Pnlp : « Le Sénégal est dans une dynamique de pré-élimination du paludisme »


La lutte contre le paludisme sera intensifiée dans les prochaines années. Le Sénégal va mettre l’accent sur la poursuite d’une stratégie nationale de pré-élimination d’ici à 2020. Un objectif réitéré, ce week-end, par le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp), le Dr Omar Sarr. Il a fait l’annonce en marge d’une compétition sportive dont il était le parrain à Keur Mbouki, une commune de Birkelane.

Le paludisme constitue un problème de santé publique au Sénégal. C’est pour cette raison que le Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp) reste dans la dynamique d’intensification de la croisade. « Nous sommes dans une perspective de pré-élimination du paludisme dans toute la partie de la zone nord et une partie de la zone centre. Nous avons obtenu ces résultats grâce aux interventions à hauts impacts de tous les acteurs de santé », a indiqué le Dr Omar Sarr.

La pré-élimination n’est qu’une étape sur le chemin d’élimination totale de cette maladie sur l’ensemble du territoire. Le coordonnateur du Pnlp a supposé qu’avec toutes les stratégies qui sont en train d’être exécutées, d’autres résultats seront engrangés dans un horizon plus ou moins proche. « Avec toutes les stratégies développées, nous pensons parvenir à la pré-élimination du paludisme en 2020 et son élimination dix ans plus tard  », a-t-il ajouté. Par ailleurs, le technicien s’est réjoui des annonces du chef de l’Etat en ce qui concerne le renforcement de la carte hospitalière du pays avec la construction de quatre hôpitaux en 2017, dont un dans la région de Kaffrine.

« Le président de la République a réitéré sa volonté de poursuivre les efforts de construction des infrastructures sociales, notamment dans le secteur de la santé. Il nous appartient de soutenir, sur le terrain, ses ambitions  », a lancé le conseiller départemental de l’Apr à Birkelane. Le Dr Omar Sarr, parrain de la finale de la zone de l’Odcav de Keur Mbouki, a apporté son appui à toutes les équipes de la commune.

 

 

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal