Centre cardiopédiatrique Cuomo de Fann : 59 enfants consultés en un jour


Le Soleil : En prélude à l’inauguration du Centre cardio-pédiatrique Cuomo (Ccpc) de l’hôpital de Fann, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a assisté, ce 10 novembre, au démarrage des consultations dans cette unité de prise en charge des affections cardiaques chez l’enfant.

Le démarrage des activités au Centre cardio-pédiatrique Cuomo (Ccpc) de l’hôpital de Fann a été marqué, hier, par des consultations. 59 enfants ont été consultés durant cette journée sur les 67 qui devaient être présents. «Nous avons réduit de manière drastique les coûts liés aux soins », a déclaré le ministre conseiller Youssou Ndour, président du comité de suivi, d’aide et d’appui du Centre cardio-pédiatrique Cuomo (Ccpc). D’ailleurs ce comité sera très prochainement transformé en fondation.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale s’est félicité du projet qui a coûté plus de 5 milliards de FCfa. « Ce rêve est devenu une réalité ; au premier jour, nous avons ratissé large », a indiqué le Pr Awa Marie Coll Seck. Selon elle, désormais la difficulté de prendre en charge les enfants souffrant de problèmes cardiaques relève du passé. « Ils seront traités au même titre que les adultes », a-t-elle avancé, se réjouissant du cadre attrayant dans cette unité.

Elle a aussi affirmé que le Ccpc devra bénéficier d’une subvention de 100 millions de FCfa. Le ministre de la Santé a appelé à une solidarité nationale agissante de tous les Sénégalais pour venir en aide à ces enfants.

Pour le président du comité de suivi, d’aide et d’appui du centre, Youssou Ndour, le 3 avril dernier, une soirée de solidarité a été organisée. Elle a permis de collecter près de 200 millions de FCfa. Cet argent, a servira à appuyer les enfants vulnérables. Il a révélé qu’au Mali, un centre satellitaire de ce genre est en construction. « La pose de la première pierre a été effectuée. Il permettra d’évacuer les patients sur Dakar», rassure, par ailleurs, l’ambassadeur de l’association humanitaire la « Chaîne de l’espoir » en Afrique de l’Ouest. Pour Youssou Ndour, au Sénégal, près de 30.000 enfants sont atteints de cardiopathies. Maria Elena Cavallaro Cuomo, présidente de la Fondation Cuomo, a laissé  entendre que l’enfant atteint de maladie ne peut pas faire des études. « Je suis dans le domaine de l’éducation, notre rêve, c’est de voir les enfants en bonne santé », a-t-elle souligné.    

Le Pr Alain Deloche, fondateur de la « Chaîne de l’espoir », a, quant à lui, magnifié le soutien qu’ils vont apporter aux enfants. Ce centre accueillera aussi des enfants de la sous-région. Le démarrage des activités opératoires est prévu en janvier 2017.

 

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal