Ouverture à Dakar de la réunion sur le concept "Une seule santé"


APS : Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, a présidé mardi à Dakar, l’ouverture d’une réunion technique et ministérielle dédiée à l’approche "Une seule santé", visant la lutte contre les zoonoses et les menaces de santé publique connexes.

Des techniciens venant de 17 pays, ainsi que des ministres de la Santé, de l’Elevage et de l’Environnement des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)  prennent part à cette rencontre prévue pour se dérouler jusqu’à vendredi prochain.

Cette réunion vise "l’adoption d’une approche holistique pour répondre aux évènements de santé publique telles que les maladies infectieuses à fort impact émergeant à l’interface entre les humains, les animaux (domestiques et sauvages) et l’environnement", indique un document remis aux journalistes.

Les organisateurs veulent à travers cette rencontre promouvoir l’adoption et la mise en œuvre de l’approche "Une seule santé" en Afrique de l’Ouest à l’appui de l’agenda de sécurité sanitaire mondiale, afin de renforcer l’intégration et la coopération intersectorielle en matière de prévention, relève la même source. 

Il s’agit également de la détection et de la riposte aux menaces de maladies infectieuses émergentes, notamment les zoonoses et la résistance aux antimicrobiens (AMR) dans la sous-région d’Afrique de l’Ouest, lit-on encore dans le document de cadrage. 

Cette réunion technique et ministérielle est à l’initiative du gouvernement sénégalais et la CEDEAO, de concert avec les bureaux régionaux de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique.

La FAO, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, ainsi que l’Organisation internationale de la santé animale (OIE) et l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) sont également parties prenantes de cette rencontre.

 

 

 

   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal