Financement de la vaccination : Un match de gala prévu à Dakar le 17 décembre 2016


Le Soleil : Les stars du foot Nicolas Anelka et El Hadji Ousseynou Diouf s’engagent à soutenir la campagne de financement de la vaccination. Ils organisent, avec les responsables d’Afrivac, un match de football. Durant cette rencontre, prévue le 17 décembre prochain, d’anciens joueurs sénégalais et français vont s’affronter.

Afrivac poursuit sa recherche de fonds pour financer la vaccination des enfants africains. Cette Fondation et les stars du football El Hadji Ousseynou Diouf et Nicolas Anelka organisent, le 17 décembre prochain, un match de charité pour financer la vaccination des enfants. Ces deux anciens footballeurs et l’administratrice de la Fondation Afrivac, Anne Marie Mbengue Sèye, ont animé une conférence de presse hier à Dakar.

Pour Mme Sèye, le football est, sans aucun doute, l’une des activités les plus populaires au niveau mondial. Il parvient à attirer l’attention de millions de personnes lorsque les têtes d’affiche sont des stars. « C’est pourquoi Afrivac souhaite, autour de ce match, rassembler tous les amis du foot pour soutenir le financement de la vaccination en s’amusant et en côtoyant de nombreuses célébrités du ballon rond », a-t-elle souligné. L’équipe d’El Hadj Diouf, composée d’anciens joueurs de l’épopée 2002, va affronter les amis de Nicolas Anelka qui seront essentiellement des joueurs de l’équipe de France de la même période.

Les deux stars s’engagent ainsi à soutenir la campagne de recherche de fonds pour le financement de la vaccination et permettre au Sénégal de pouvoir vacciner les enfants qui naissent chaque année dans notre pays.

Le Sénégal, a rappelé Mme Sèye, a besoin annuellement de 8 milliards de FCfa pour pouvoir assurer la vaccination à tous les enfants. Avec le retrait annoncé de Gavi en 2019, le Sénégal devrait trouver ce montant chaque année. L’administratrice de la Fondation Afrivac a invité tous les amis du football ainsi que les entreprises privées à soutenir la campagne de collecte de fonds pour la vaccination.

Ancien coéquipier de Diouf à Bolton, en Angleterre, le français Nicolas Anelka a déclaré que l’important, au-delà du football, c’est de s’amuser en récoltant des fonds pour soutenir la Fondation Afrivac. « Nous devons œuvrer chacun à la santé des populations, notamment celle des enfants », a-t-il avancé.

L’icône du football sénégalais, El Hadj Ousseynou Diouf, a remercié Nicolas Anelka d’avoir accepté de soutenir ce projet humanitaire. Pour lui, les anciens joueurs, considérés comme des exemples, doivent aider certaines couches de la société surtout les enfants. « Nous devons travailler pour la jeune génération.

La vaccination est importante, parce que si nous étions atteints par des maladies comme la poliomyélite, nous ne serions jamais des stars du football », a analysé El Hadj Diouf pour justifier son engagement à appuyer les actions d’Afrivac. Lancée en février 2014, après 6 mois de conception et de mise en œuvre, Afrivac a convaincu 90 entreprises privées locales, des professions libérales et des citoyens sénégalais qui soutiennent le budget de la vaccination dédié au Programme élargi de vaccination (Pev). Mme Anne Marie Mbengue a révélé que plus de 120 millions de FCfa ont été collectés.

 

Le Forum de Discussion

Que pensez vous de la CMU ? - *





indiquer votre choix.

Vidéo du mois

JW Player goes here


   MSAS, Ministère de la Santé et de l'Action Sociale du Sénégal