La gratuité de la chimiothérapie pour les femmes vivant avec un cancer du col de l’utérus ou du sein est un ‘’soulagement’’ pour la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA), a déclaré, samedi, à Dakar, sa présidente, le docteur Fatma Guenoun.

‘’La gratuité du traitement est un soulagement pour les femmes et pour nous de la Ligue sénégalaise contre le cancer, qui prenons en charge des malades dont 70% sont des femmes’’, a réagi Mme Guenoun.

Elle prenait part au lancement, à Dakar, de la 10e édition d’‘’Octobre rose’’, la campagne annuelle de communication sur le dépistage des cancers du sein et de l’utérus.

Pour faciliter le traitement médical des femmes vivant avec un cancer du col de l’utérus ou du sein, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a annoncé la gratuité de la chimiothérapie à partir du 1er octobre prochain.

‘’Cette initiative entre en vigueur le 1er octobre prochain, dans toutes les structures de santé publiques’’, annonce le quotidien Le Soleil, dans son édition des 14 et 15 septembre, citant M. Sarr.

‘’Ces deux cancers sont la deuxième et la troisième cause de décès au Sénégal, après celui du foie. (…) Les coûts de la chimiothérapie des autres cancers connaîtront une réduction de 60% durant la même période (à partir du 1er octobre)’’, ajoute Le Soleil, sur la foi de la promesse faire par le ministre de la Santé et de l’Action sociale.

La LISCA souhaite que la gratuité des soins soit élargie aux traitements de tous les cancers.

 

La chimiothérapie mise à part, il existe d’autres aspects du traitement des cancers pour lesquels les malades doivent être financièrement assistés, l’intervention chirurgicale ou la radiothérapie par exemple, souligne Fatma Guenoun.

Les mammographies (radiographies des seins) offertes par la LISCA aux femmes sont en nombre insuffisant, selon Mme Guenoun, qui appelle à renforcer la sensibilisation sur les cancers.

Les campagnes de prévention et de dépistage doivent surtout être menées auprès des femmes vivant dans des zones ‘’défavorisées’’, dit-elle.

Pour la campagne ‘’Octobre rose’’, des consultations médicales seront offertes aux femmes le 5 octobre, au siège de la Ligue sénégalaise contre le cancer. Une ‘’randonnée de sensibilisation’’ sera organisée ensuite à Dakar.

‘’La caravane d’+Octobre rose+ sera à Podor et Dagana (nord), du 8 au 13 octobre’’, annonce la présidence de la LISCA.

Des consultations médicales seront offertes aux populations par la ligue contre le cancer, le 26 octobre, au stade Léopold-Sédar-Senghor. Cette activité sera suivie d’une campagne de dépistage du col de l’utérus, le 9 novembre.