Le Soleil : Des milliers de Sénégalais auront la chance de se faire soigner gratuitement pendant dix mois au Port autonome de Dakar. Le bateau hôpital « Africa Mercy » qui séjourne au Sénégal depuis le 14 août y restera jusqu’en juin 2020.
Le bateau hôpital de l’Ong Mercy Ships tant attendu a accosté au Port autonome de Dakar. Il est arrivé, le vendredi 14 août 2019, comme prévu aux environs de 9 heures. Le navire s’impose par sa taille. Il est visible à l’extérieur du port. Il y mouillera jusqu’en 2020. Pendant près de 10 mois, des professionnels de santé soigneront des pathologies complexes. A bord, des milliers de patients pourront retrouver le sourire, l’espoir après des années voire des décennies de désespoir. Au total, 3.000 patients seront traités. Certains n’avaient pas les moyens de se faire opérer dans les structures publiques.
Les 450 volontaires de l’équipage du bateau ont promis de soigner gratuitement toutes ces personnes malgré la complexité de leur maladie. Le plateau technique pour le faire est logé à l’intérieur de Mercy Ships qui a été visité par la Première dame, Marième Faye Sall, et d’éminentes personnalités. C’est devant ce parterre de responsables politiques sénégalais que Donovan Palmer, le directeur général de Mercy Ships, a annoncé la bonne nouvelle. « Nous allons apporter espoir aux Sénégalais qui ont des difficultés à accéder aux soins chirurgicaux. Leur vie sera transformée », a-t-il affirmé. Il a promis que tous les patients qui seront pris en charge repartiront dans leur maison, région, école et lieu de travail guéris. « Nos infirmiers, chirurgiens, anesthésistes, médecins et infirmiers sont déterminés à redonner de l’espoir aux malades découragés », a souligné M. Palmer. Pour le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, « avec ce bateau hôpital, l’espoir est permis pour des milliers de Sénégalais qui vont se soigner gratuitement ».

Des emplois créés

En outre, a ajouté le ministre de la Santé, de nombreux jeunes Sénégalais exerceront dans le bateau, en tant que volontaires et seront rémunérés. « Des professionnels de la santé auront l’opportunité de renforcer leurs connaissances et techniques, notamment en matière de chirurgie. C’est dire que le président de la République donne l’opportunité à des milliers de Sénégalais, en particulier aux personnes les plus vulnérables, de retrouver leur dignité», a estimé Abdoulaye Diouf Sarr qui a qualifié ce geste de «politique de promotion d’un développement inclusif et solidaire».
Il a rappelé que Mercy Ships est venu au Sénégal pour mener des activités de soins chirurgicaux gratuits au profit des populations. «Le Chef de l’Etat traduit, encore une fois, son attachement aux valeurs de solidarité, de justice sociale, d’équité, de respect de la dignité humaine. C’est également le signe de sa détermination à améliorer les conditions de vie des populations sénégalaises, avec une priorité accordée à la santé et l’action sociale », a soutenu le ministre de la Santé. Abdoulaye Diouf Sarr a précisé que l’arrivée du bateau « Africa Mercy » a nécessité l’implication de nombreux départements ministériels ; les activités qui y seront développées concernent divers secteurs. Il a cité la santé, le social, l’économie maritime, la sécurité, le transport, l’environnement, l’hydraulique, les télécommunications, etc. Il s’est félicité de l’engagement des uns et des autres. « Nous devons cependant garder cet engagement parce que nous avons encore des défis à relever. Il s’agit de la sélection définitive des patients, leur hébergement, transport, séjour dans le bateau, entre autres», a lancé le ministre Abdoulaye Diouf Sarr.
Aboubacar Sédikh Bèye, directeur général du Port autonome de Dakar, a assuré que l’institution qu’il dirige a déployé les efforts nécessaires pour la réussite du séjour du bateau Mercy Ships. « Nous avons finalisé le déploiement de la fibre optique pour permettre au bateau de disposer de l’Internet à haut débit avec les services de la Sonatel », a informé M. Bèye. Il a promis aussi que tous les portuaires, les. Ingénieurs et les techniciens déploieront leur ingéniosité pour permettre aux membres de l’équipage de travailler dans de bonnes conditions. Le directeur général du Port a affirmé que le poste 14 du Môle 1, qui est le lieu où transitent des importations d’oignons et de pommes de terre, est réservé au Mercy Ships. «Il sera immobilisé pendant dix mois pour la bonne cause, c’est-à-dire le sanitaire et le social», a dit le Directeur général du port.
La représentante de l’Oms au Sénégal, Dr Lucile Niava Imboua, a salué la générosité des autorités sénégalaises qui ont accepté que le bateau Mercy Ships séjourne au Sénégal. Il est prévu également la formation d’environ 2.000 agents de santé.

80 lits d’hospitalisation, 4 blocs opératoires et des laboratoires

D’une capacité de 1.200 m2, Africa Mercy est le plus grand navire hôpital au monde. Il est divisé en cadrans contenant des équipements, des services, cinq blocs opératoires et une salle de réveil de soins intensifs de 4 lits pour les personnes à faibles revenus. Le navire dispose aussi de salles d’hospitalisation, de 80 lits où une équipe de bénévoles offre gratuitement des interventions chirurgicales. Ces interventions vont de la cataracte à l’ablation de tumeurs en passant par la chirurgie générale, orthopédique, plastique, jusqu’à la réparation de la fistule obstétricale. Il possède un scanner et un service de radiographie et de laboratoire. De même que d’autres infrastructures comme des écoles où étudient des centaines d’élèves, une piscine, des supermarchés, des espaces de sports, entre autres, pour l’épanouissement de ceux qui sont à bord. Ce navire hôpital a accosté au Port de Dakar le 14 août 2019, pour offrir des soins chirurgicaux aux Sénégalais à faibles revenus et qui habitent à l’intérieur du pays.

MARIEME FAYE SALL, PREMIERE DAME, AUX MEMBRES DE MERCY SHIPS : « La Fondation servir le Sénégal est fière d’être à vos côtés pour cette chaîne de solidarité… »

La Première dame du Sénégal, par ailleurs présidente de la Fondation « Servir le Sénégal », Mme Marième Faye Sall, est la marraine de la cérémonie d’accueil du bateau hôpital Mercy Ships. L’épouse du Président de la République, Macky Sall, après avoir visité le bateau, a assisté à la cérémonie d’accueil. Lisant le discours de la Première dame, Mme Penda Mbow a déclaré : «fidèle à son engagement au service des populations, la Fondation Servir le Sénégal est fière d’être aux côtés des membres de l’équipage de Mercy Ships, du ministère de la Santé et d’autres partenaires du Sénégal pour que la chaîne de solidarité autour des malades qui seront pris en charge durant le séjour du navire au Sénégal brille de tout son éclat, en leur apportant la guérison tant espérée».
Pour Mme Sall, les 400 membres volontaires du bateau seront à la hauteur de la tâche malgré l’éloignement de leur famille et de leur pays. « Vous avez lassé de côté le confort personnel, quelle leçon d’humanisme et d’altruisme dans un monde de violence, d’égoïsme et de l’indifférence face à la souffrance au quotidien », a rapporté Mme Mbow au nom de la Première dame du Sénégal. « Cette mission de Mercy Ships permettra de former la chaîne de solidarité pour redonner le sourire aux malades qui bénéficieront de soins de santé de qualité », a-t-elle ajouté. « Cause ne pourrait être plus noble que celle de servir son prochain de façon désintéressée pour lui redonner l’espoir d’une vie meilleure. Voilà tout le sens du séjour de près de 10 mois que cet hôpital flottant effectuera au Sénégal », a poursuivi Penda Mbow. Selon Marième Faye Sall, la mission du navire hôpital permettra aux Sénégalais issus des couches sociales vulnérables de bénéficier de la chirurgie de pointe sans dépenser un franc. La première Dame du Sénégal qui œuvre dans le social est en phase avec la mission humanitaire de l’Ong Mercy Ships. Les deux sont animés par la même ambition : soulager les populations en leur donnant une vie meilleure.

La représentante de l’Oms rend hommage à Marième Faye Sall

La représentante résidente de l’Organisation mondiale de la santé, Dr Lucile Niava Imboua, a consacré une bonne partie de son discours, lors de la cérémonie d’accueil du bateau hôpital, Mercy Ships, aux activités sociales et sanitaires que mène la première Dame du Sénégal, Marième Faye Sall. Selon la représentante de l’Oms, les œuvres de bienfaisance de l’épouse du Chef de l’Etat à travers la Fondation « Servir le Sénégal » ont permis de soulager des dizaines de malades sénégalais, surtout démunis. Mme Imboua a avancé que beaucoup de malades sénégalais ont été évacués vers les hôpitaux étrangers grâce à la générosité de la première Dame. Le Dr Imboua a fait référence aux soutiens aux personnes souffrant de cancers durant la panne de l’appareil de radiothérapie évacuées vers le Maroc, la France et la Tunisie par la Fondation « Servir le Sénégal ». « L’Oms vous remercie pour ces gestes humanitaires », a dit le Dr Lucile Niava Imboua. Au nom de l’Oms, elle a adressé ses remerciements à Mme Sall. « Mme la Première dame, votre présence à cette cérémonie ne nous surprend guère. Elle est dans la logique des œuvres de bienfaisance que vous menez régulièrement à travers les actions de votre structure, la Fondation Servir le Sénégal. Nous nous souvenons encore de l’implication de votre Fondation dans la facilitation pour la poursuite des traitements des patients dont l’état de santé nécessitait une radiothérapie au Maroc. Quel soulagement avez-vous contribué à apporter ? » Elle a ajouté qu’en plus de cela, la Première dame du Sénégal ne manque jamais l’occasion d’accompagner, de soutenir et de renforcer les programmes mis en œuvre dans le domaine de la santé par le gouvernement. «Au nom des partenaires techniques et financiers de la santé, nous vous félicitons», a déclaré Dr Lucile Niava Imboua.
Pour Mme Penda Mbow, la Première dame a fait plus. « Elle ne se limite pas à convoyer des malades vers le Maroc, la Tunisie et la France. Elle prend souvent en charge des malades admis dans les hôpitaux et cliniques sénégalais », a ajouté la porte-parole de Marième Faye Sall.